• ads
poutine strasbourg

Poutine ce jour : « On ne veut pas que des événements comme en France arrivent chez nous »

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
12 décembre 2018
175 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

 

Je n’ai pas pour habitude de verser dans la vulgarité mais je me devais de passer ce coup de gueule. Les images imposées par nos médias sur la réaction de nos compatriotes à la suite des attaques sur notre sol, me désespéraient au plus haut point. Il est certes compréhensible lorsqu’il s’agit d’enfants, de jeunes filles ou de personnes âgées qu’une émotion vive soit ressentie, c’est dans la nature des choses. Seulement elle ne doit être un sentiment englobant l’unanimité des Français.

Lorsqu’il y a une guerre, et visiblement nous sommes rentrés les deux pieds dedans, on se doit de poster une attitude guerrière au sein de la nation. Malheureusement, qu’avons-nous vu ? Des gentils bobos aux cœurs fragiles récitant le bonheur, l’amour, la joie. Partout, quelque soit la chaîne de télévision les passants chantaient une fleur à la main tels les hippies de Woodstock l’Imagine de Lennon, certains disaient fiers d’eux, que face à la violence de l’Etat Islamique ils avaient la paix, le fameux « peace and love no war ». On pleurait, on gémissait, pour les plus couillus on résistait en buvant des bières en terrasse.

Mais que sommes-nous devenus ? Un peuple de lopettes et de faibles ? Que nous arrivent-t-ils ? Le progressisme de nos élites mondialisées nous a-t-il rendu complètement con, excusez-moi du peu ?

Notre pays la France a une grande histoire deux fois millénaires, il a tout connu, les guerres, les victoires, les défaites cruelles, les pertes de territoires, les acquisitions de terre, les occupations successives, les résistances. La France est géographiquement coincée entre deux forces hostiles que sont l’Angleterre et l’Allemagne sur le continent. Pourtant notre peuple a toujours survécu, jusqu’à aujourd’hui tout du moins. Aurions-nous duré si longtemps avec des bisous et des câlins ? Evidemment non, tels le peuple Inca, ou des Indiens d’Amérique, nous aurions disparus.

Vous voyez le chevalier Bayard à Marignan annoncer à nos envahisseurs qu’il refuse la violence et qu’il les combattra non pas par l’épée mais par l’amour, dans la France de 2015 tout est possible, un libertaire pourrait même le faire croire. Quelle hérésie.

Les gens doivent savoir, et les jeunes générations arrêter de s’intoxiquer des belles paroles de nos soixante-huitards assis dans leurs fauteuils des plateaux télé. La France est ce qu’elle est parce qu’elle a fait la guerre. Elle n’a pas toujours été juste certes, en tout cas dans la vision idéologique d’aujourd’hui, mais c’est parce qu’elle a eu cette attitude qu’elle existe actuellement. Le monde est dur, cruel, injuste, et il faut avoir ces qualificatifs en soit, sinon on meure. La France en des temps peut-être pas si lointain a tué, massacré, pillé etc. Et je suis fier de ça, car c’est notre histoire, celle qui a permis aujourd’hui à nos compatriotes de vivre en hommes libres. Puisque seuls les forts vivent, c’est la loi de l’humanité. Elle ne changera pas, elle est imprégnée dans le génome humain, c’est comme ça.

Mais notre époque, pénétrée d’idées chrétiennes devenues folles ou plutôt d’idées reçues chrétiennes, le Christ n’a-t-il pas dit lui-même « je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée » Mathieu 10 :34 , veulent prouver le contraire. Pour elle et ses représentants il faut déconstruire les Français de toute envie rébellion, de révolte, les asservir au maximum afin que jamais le pouvoir ne soit entre les mains du peuple. C’est l’avènement de l’idéologie des bisonours, tout le monde est beau et gentil, ainsi on infantilise une génération entière de jeunes Français, on impose une pensée criminelle visant à détruire notre pays.

Plus de 7 milliards d’habitant vivant sur cette planète, beaucoup sont hostiles et ont pour objectif d’envahir notre France, jouir ainsi du consumérisme et imposer leur vision obscurantiste. Notre devoir à nous Français est de les combattre par l’épée et de les anéantir afin que vive encore pour deux nouveaux millénaires de notre France. C’est notre destin, et ce futur nous devons l’écrire ainsi et non suivant le modèle imposé par nos élites mondialisées qui ne survivront pas si elles se couchent. Leur survie m’importe peu, seul compte la France. Mais en avons-nous encore conscience ?

SOURCE RT FRANCE 

 

  • Commentaires

    Commentaires