• ads
noel-soldats

Une pensée pour les 30.000 soldats Français qui fêtent Noël et jour de l’an loin de leur famille

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
27 décembre 2018
86 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Je rédige d’habitude mes propres textes, mais parfois certains écrits par d’autres sur d’autres sites amis me paraissent excessivement intéressants. Il est bon donc de leur donner plus de force, et mieux les diffuser en les publiant ici sur La Gauche M’a Tuer.

Voici donc celui de Jacques Guillemain pour ripostelaique.com

Une pensée pour nos soldats, en OPEX à des milliers de kilomètres de la France.

Fidèle à la tradition, le Président de la République fêtera Noël avec nos soldats au Niger.

Actuellement, 30 000 hommes et femmes sont engagés en Métropole, en OPEX, Outremer, ou stationnés à l’étranger.

30 000 hommes et femmes qui, pour la plupart, fêteront Noël loin de leurs familles, de leur conjoint et de leurs enfants.

C’est le lot des troupes opérationnelles, certes, mais c’est toujours l’époque de l’année où la séparation est la plus difficile, pour le soldat, mais aussi pour le conjoint resté seul et surtout pour les enfants.

L’armée française est la deuxième du monde derrière celle des Etats-Unis a être autant engagée à l’extérieur de ses bases.

13 000 soldats sur le territoire national.

4000 pour l’opération Barkhane qui couvre 5 pays sur une superficie égale à 6 fois la France. Mali, Niger, Tchad, Burkina-Faso, Mauritanie.

1200 pour l’opération Chammal

750 pour l’opération Daman

300 pour des missions de l’OTAN etc.

5450 sont stationnés sur nos bases Outremer (Antilles, Guyane, Réunion, Nouvelle-Calédonie et Tahiti)

3000 sont stationnés en pays étrangers (Sénégal, Côte d’Ivoire, Gabon, Djibouti, Emirats-Arabes-Unis)

Je salue l’initiative de l’Elysée d’offrir un repas aux 700 soldats que va rencontrer Emmanuel Macron au Niger.

Une première.

Le chef de l’Elysée a donc relevé le défi, préparant les plats à Paris, avant de les stériliser et de les envoyer par avion militaire à Niamey.

« Les grossistes de Rungis ont accepté d’offrir tous les produits servant à composer le repas, qui sont « uniquement des produits du terroir français », souligne le chef de l’Elysée. Bravo !

Souhaitons que cette initiative mette un peu de baume au cœur de ceux qui assurent notre sécurité, loin de leurs proches, et souhaitons aux familles restées en France de passer les meilleures fêtes de fin d’année possibles malgré la difficile épreuve de la séparation.

  • Commentaires

    Commentaires