• ads
macron haine

Macron sème la haine contre les Français, ces derniers lui rendent bien cette haine !

De Jack Chevalier, Directeur de la com
. Politique
9 janvier 2019
115 Vues
Jack Chevalier Directeur de la com
Jack Chevalier
Directeur de la com

Pourquoi Macron sème-t-il tant de haine ?

Pourquoi Macron récolte-t-il tant de haine ?

« Qui sème la haine moissonnera du chagrin. » proverbe danois – 1757.

Pourquoi Macron sème-t-il, et récolte-t-il tant de haine ? Parce qu’il…

  1. Parce qu’il n’est pas breton, mais qu’il est un vrai banquier « mafioso » ! « Les Bretons ?… La mafia française ». Le Vatican, le 26 juin 2018.
  2. Parce qu’il n’est pas Vosgien, mais qu’il s’oppose aux français, et qu’il est de « ces gens qui décident d’être contre tout »… Tous les français, tout ce qui est français ! « Les contestataires des Vosges : des gens qui décident d’être contre tout ». Saint-Dié-des-Vosges, le 18 avril 2018.
  3. Parce qu’il n’est pas corréziens, mais qu’il « fout le bordel » en France ! « Ces ouvriers corréziens, ceux qui foutent le bordel ». Ussel, le 4 octobre 2017.
  4. Parce qu’il n’est pas courageux, mais bien aussi « fainéant » que ses riches potes milliardaires et millionnaires, particulièrement des médias, et surtout qu’il est « cynique », et toujours « extrême », particulièrement dans son vocabulaire et ses actes ! « Les Français qui s’opposent à « ses » réformes ? Des « fainéants », des « cyniques », des « extrêmes » ». Athènes, le 8 septembre 2017.
  5. Parce qu’il ne met jamais les pieds dans une gare, mais n’y voit que des « rien » ! Inauguration de la « Station F », incubateur de start-up. La fameuse « Station F », ex gare, décrite comme « le plus grand incubateur de start-up du monde », et tombée dans l’oubli depuis ! Paris, le 29 juin 2017.
  6. Parce qu’il n’est pas sobre en mots insultants, et parce qu’il n’imagine le Pas-de-Calais comme un immense « bassin minier » rempli de « fumeurs et d’alcooliques » ! Nœux-les-Mines, le 13 janvier 2017.
  7. Parce qu’il n’est pas visiteur d’abattoirs (halal ou non), mais n’y voit que des ouvrières, ces « femmes illettrées » ! Employées de la Sté. Gad, Bretagne, le 17 septembre 2014, alors ministre de l’Economie et de l’Industrie. « Il y a dans cette société une majorité de femmes et il y en a qui sont pour beaucoup illettrées. » Puis d’ajouter : « On leur explique vous n’avez plus d’avenir à Gad ou aux alentours, allez travailler à 50 ou 60 kilomètres » ! Que penser de « ça », maintenant que le coup du carburant a explosé ?
  8. Parce qu’il est naturellement odieux ! France Inter, le 4 mai 2018 : lors du 3ème documentaire de Bertrand Delais consacré au président de la République : « Emmanuel Macron, la fin de l’innocence. » « Les gens qui pensent que la France c’est une espèce de syndic de copropriété où il faudrait défendre un modèle social qui ne sale plus, une République dont on ne connaît plus l’odeur et des principes qu’il fait bien d’évoquer parce qu’on s’est habitué à eux, et qui pensent que, en quelque sorte, le summum de la lutte, c’est les 50 euros d’APL, « ces gens-là »* ne savent pas ce que c’est que l’histoire de notre pays. L’histoire de notre pays, c’est une histoire d’absolu, c’est ça la France ». * « ces gens-là » : des français ! Quand à l’Histoire de France, il a prouvé qu’il l’ignore autant que son géniteur, Hollande !
  9. Parce qu’il n’est pas gaulois, mais qu’il est « réfractaires » aux français ! « les français, ces gaulois réfractaires au changement ». Devant la reine Margrethe II du Danemark, le mercredi 29 août 2018. Etc., malheureusement !

En résumé : Parce que Macron n’est qu’un, par ordre alphabétique :

– pauv’mec « arrogant »,

– personnage « grossier »,

– pauv’type « insultant »,

– gamin gâté « méprisant »,

– un « nouveau riche », « odieux », « outrageant », « parvenu », « profiteur », « voleur »…

Liste négative non exhaustive ! Mais surtout qu’il n’est qu’un « RIEN » de la sale des espèces ! Quant à sa « vieille rombière », c’est pire encore, il n’y a pas assez de mots au vocabulaire français pour la décrire, tant elle est « la vulgarité personnifiée » !

  • Commentaires

    Commentaires