• ads
FRANCE-POLITICS-GOVERNEMENT-ASSEMBLY

Le député Mme Lang (En Marche) utilise l’argent de l’Assemblée pour payer ses vacances et remplir son frigo

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
17 janvier 2019
1299 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Elle est belle cette nouvelle façon de faire de la fameuse nouvelle génération macroniste. Mais pour qui prend-il les Français ? Ce ne sont pas les coups de pinceaux sur une façade désuète qui permettra le recommencement dans des bases saines d’un système vicié jusqu’au plus profond de sa constitution.

Sous prétexte de faux renouvellement, on met des personnalités pour la plupart avec des passés troubles et sûrement des futurs qui ne seront pas reluisants. On ne cherche pas l’intelligence, ou la connaissance, mais des symboles qu’ils soient de genre, ethniques ou religieux. Mais monsieur Macron vous n’avez rien inventé sur les questions de diversité, déjà au 18ème siècle le chevalier de Saint-George honoré par sa bravoure était conseiller du roi, ou le père noir d’Alexandre Dumas était général de l’armée nationale. C’est dire l’avance Française par rapport au reste du monde.

Ainsi, nous apprenons ce jour « La députée Anne-Christine Lang, qui a, selon Radio France, utilisé son enveloppe parlementaire de frais de mandat pour des dépenses personnelles, « va rembourser ce qui selon elle a fait l’objet de négligence », a indiqué mardi Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale.

Citant des relevés de compte de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de Mme Lang pour la période de février à septembre 2016, Radio France a rapporté vendredi que la députée, aujourd’hui LREM et socialiste à l’époque des faits, aurait utilisé une partie de cette enveloppe pour des dépenses à caractère personnel. Elle a plaidé la « négligence »auprès de Radio France.

Interrogé sur France Inter pour savoir si elle serait sanctionnée, Richard Ferrand a indiqué mardi qu’elle « va évidemment rembourser ce qui selon elle a fait l’objet de négligence » et « aura l’occasion de s’entretenir avec la déontologue de l’Assemblée nationale ». »

Beau pedigree n’est-il pas ? Et oui ce seront eux qui vous représenteront à l’Assemblée, au gouvernement et dans l’administration. On voit ce qu’il en est aujourd’hui en 2017, vous verrez les conséquences de ces politiques en 2022.

  • Commentaires

    Commentaires