• ads
partagez macron

La Tournée de MacronFaussaire.

De Nanouche, blogueuse
. Politique
19 janvier 2019
259 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

Un spectacle grotesque, une vraie mascarade d’un fake président aux abois. La politique n’est pas un théâtre où l’on se nourrit d’applaudissements. Les éditorialistes macronlâtres sont tous en pâmoison devant ManuLaDéconne qui a fait une « performance inédite » pendant 6h45 à Grand Bourgtheroulde pour terminer en bras de chemise. Ils sont tous subjugués et ont quasiment tous tweeté leur admiration. Très révélateur… La pressaille macronlâtre n’a pas envie de dire qu’elle a été complice d’avoir mis un enfant roi sur le trône qui n’est pas à sa place ! En revanche il se sert des maires qu’il a maltraités. Il leur dit : c’est vous qui allez faire le sale boulot, sauf qu’ils ne sont pas dupes des séances câlinothérapie, ils ne veulent pas être les boucs émissaires de l’échec de MacronMenteur qui a osé : « Il n’y a personne dans mes prédécesseurs depuis le général De Gaulle, qui a fait plus avec ou pour les maires depuis qu’il a été élu. C’est une réalité. Je me permets juste de dire ce qui est un état de fait ». Revenons à la presse qui salue « l’inédit et la performance », ah ah ah, sommes-nous étonnés ? Non… Mais elle ne se pose pas la question, en revanche, de la raison pour laquelle nous en sommes là ? Simplement, parce qu’il n’a pas la stature et n’aura jamais la stature d’un président. Aucun sens politique, aucun pragmatisme, rien, il est vide, il n’a pas de solution « Moi et le chaos ». D’ailleurs, il est tellement vide, que selon l’Express le ‘grand débat’ était préparé par des Maires référents qui ont transmis les questions au Préfet qui les a transmises à chaque Maire présent (2 questions par Maire) « le puceau de la pensée » les connaissait, donc, à l’avance les questions ! Applaudissez la spontanéité de l’exercice, mdr mdr mdr, quel enfumage… Rebelote dans l’exercice d’enfumage à Souillac. Et, ces médias qui font tout pour nous vendre du Macron matin, midi et soir, c’est ridicule. Une fumisterie !

De mensonge en mensonge ainsi va MacronFaussaire depuis son élection et cela va empirer pour l’Enlysée qui nous prévient qu’il ne changera pas. Mercredi 16 janvier, les « fiches pédagogiques » du gouvernement ont été mises en ligne sur le site Granddebat.fr. Elles posent en quelques pages le « diagnostic » et les « enjeux », avant de lister les questions permettant de « contribuer au débat ». Question que vous retrouvez dans le courrier du Monarc. Exemple ; quand la fiche mentionne que « le déficit public peut être réduit de deux manières : soit en augmentant les impôts, soit en diminuant les dépenses, à aucun moment n’est dit que la croissance est aussi un levier majeur de réduction des déficits. Au passage déficit public qui se creuse. Tous les gens vont trouver des impôts à baisser, et personne des dépenses. Enfumage, parce que tout est fait pour orienter la discussion pour aller dans le sens de la politique du gouvernement. Tout est pipé d’avance, les fiches et le ‘débat’!  Pour résumer, ce sont des fiches de propagande pures, exemple sur le thème « la France dépense trop » : voilà ce que le gouvernement a déjà fait et ce qu’il entend faire, etc. Et la Macronie critique la Russie, mais elle est pire que la Pravda, raison pour laquelle MacronBarbouze a fait écarter Mme Jouanno. La CNDP exigeait la neutralité dans le débat, alors l’Élysée a fait fuiter son salaire…. Et fait tirer ses propres supports et installer ses propres « garants ». Il ne faut pas chercher midi à 14h…. L’incompétent crasse dans son petit costume cintré de citadin qui croit que la fonction s’exerce uniquement dans les antichambres feutrées des palais, s’est pris en pleine face une vraie leçon politique malgré la tromperie, les mensonges et le trucage, et ça bien entendu, aucun journaleux ne l’a ouvertement dit et pour cause ! Le « Nouveau Monde » n’est que de la pacotille. Vingt mois et la France est à l’arrêt. Ce pseudo-grand débat est une tentative d’opération survie, désespérée, il n’en sortira pas, cela va engendrer encore plus de frustration, son mandat est terminé vu le tragique de la situation sociale et politique dans lequel MacronFaussaire a plongé la France. La cause principale de la dérive de cette République, c’est Macreux1er ! Imaginez donc qu’il remet même en cause le Sénat, ce contre-pouvoir, parce qu’il n’est pas à sa botte et qu’il le dérange ! Il n’a pas eu de « vie » avant d’arriver à L’Élysée alors que les autres présidents, oui. Il est totalement déconnecté du peuple. Tout est faux chez lui. Les journaleux subjugués ? Vision simpliste des médias actuels qui eux, font de la fabrique d’opinion imprégnée par le politiquement correct et les doxas actuelles où règne l’idiocratie. Les gens n’arrivent pas à ‘comprendre’ leurs idées, car ils manquent de nuances, d’analyses profondes et prennent tout de but en blanc… Majoritairement, ils ne sont que des propagandistes cires-pompes de la Macronie ! Les soutiers de la République deviennent subitement les parangons, les sauveurs, les pompiers du « Nouveau Monde » en apoplexie. Enfin ! Il est temps qu’à Paris le pouvoir, pardon les pouvoirs intègrent ces données dans leurs logiciels. Il faut remettre l’Église (républicaine) au centre du village. Revenir à l’essentiel, aux racines. Opération séduction, pour faire croire que. MacronShow a fait et va continuer à faire son cirque, cela ne durera qu’un temps, et malheureusement, c’est si évident. Narcisse n’admirant que la beauté de son nombril sera rattrapé par les actes absents et les promesses non tenues, ses gesticulations en guise d’actions et sa logorrhée insupportable. « Le sens de l’effort » le télévangéliste ne l’a que lorsqu’il s’agit de se mettre en scène reprenant le même « projéééé » que celui de sa campagne pour la présidentielle. Pas de quoi, donc, être subjugué puisque son « projééééé » c’était LUI, rebelote parce que là, il est en campagne pour les Européennes. La gouvernance de la com’… Totalement à la ramasse. Parler pour ne rien dire, faire du vent, s’écouter parler et se donner en spectacle… Zéro résultat. Vive Narcisse, vive Moi, je m’aime je m’aime je m’aime je suis au centre de la piste, admirez-moi.

« Nous pouvons faire du moment que traverse la France, une chance », la chance pour la France serait que cet imposteur dégage ! Il y a deux mois Sa « Saigneurie » traitait « ceux qui ne sont rien » avec mépris et condescendance arguant que lui seul détenait la vérité et maintenant il parle de « chance », alors que le peuple se révolte et qu’il a seulement la trouille ? À chacun de ses déplacements, les villes sont des camps retranchés, tellement il a les miquettes.

MacronGrandeBouche appelle à « refuser la violence et la démagogie », excepté pour LUI.

C’est une campagne électorale déguisée avec de l’argent public ! « Ce grand débat, j’en attends beaucoup. On est dans le pays des Lumières, qui a fait la Révolution! « On est dans la réinvention de notre démocratie», fustigeant les «discours de facilité» et «les “y a qu’à”, “faut qu’on”», pourtant les YakaFokon il ne connaît que ça le « puceau de la pensée », c’est justement, ce qu’il avait vendu lors de la présidentielle avec son « Nouveau Monde ».

La Com’ reste de la Com’! 6h45 d’une logorrhée, qui sait, cela lui donnera peut-être un aperçu de ce qu’est « le sens de l’effort ». Oh, bah ça alors, très étonnant ce sondage sur sa pseudo-remontée après la retransmission de son spectacle, ça interroge, serait-ce encore « de la pipe » ? Avec 23 % d’opinions favorables (+ 3) contre toujours 74 % d’opinions défavorables (- 2). En France, on aime apparemment la médiocrité !

La « start-up nation » en faillite qui face aux Maires a assumé ses phrases provocatrices. Faire croire qu’il parle franchement et en toute transparence c’est surtout ne rien comprendre du ‘rôle’ qui est le sien. Indigne machin qu’il est. En fin de compte, c’est simple : « c’est moi le chef » ne sait plus quelle attitude adoptée, après sa verticalité vaniteuse, il veut se mettre à niveau du rond-point TOUT en les évitant ! Enlysée. Ce pseudo-débat ne relancera pas son quinquennat, il s’est fait avoir à son propre jeu. Le « Monarc » espère malgré tout un big bang. Big bang ? Son règne va exploser en feu d’artifice « et en même temps », boomerang. L’Enlysée a surtout besoin d’une analyse psychiatrique en urgence. Il n’a plus la confiance des Français, pire encore, il est haï. L’enfer de l’impopularité…

L’amour de la France, l’unité de la Nation, la recherche du Bien commun sont des vertus qui échappent totalement à ce triste sire… Nous lui suggérons de traverser la rue pour trouver du « travail » ailleurs, parce qu’il a à nouveau souligné « que là où il habite on en trouve du travail » !

Il veut responsabiliser les gens en « difficulté » car « il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent »… Qu’il s’applique à lui-même ce qu’il prône pour les autres, au lieu d’accuser toujours les autres de ses échecs. Calimero se plaint d’être caricaturé, alors qu’il est sa propre caricature. Attendons la suite, parce que Macreux1er va vouloir en faire des tonnes pour tenter de rebondir, et cela risque d’être encore plus violent dans sa propre caricature en croyant qu’il fait et dit juste, comme d’habitude. Pour son prochain meeting de campagne, nous lui suggérons de doubler la dose de poudre de perlimpinpin. En attendant, là où le Méprisant de la République se rend, ce sont des villes mortes comme sa politique, et seule l’Armée a eu droit à ses vœux. Séance séduction ce jeudi sur la base de Francazal à Toulouse, blablabla..  Ses déguisements lui manquent au gamin, donc, il a promis aux militaires qu’il était prêt à sauter en parachute. « Je le fais, engagement pris », et la pressaille macronlâtre en délire vous abreuvera de belles images, waouh quel homme audacieux qui ose tout… Ah, l’insignifiance.. Reprise de son One man show qui va nous coûter un pognon de dingue, pour rien ! Le paraître, toujours le paraître encore le paraître… Rien que le paraître !

 

  • Commentaires

    Commentaires