• ads
macron médias 2

Pour sauver Macron les médias ont consacré 364 heures d’antenne en 5 jours pour faire sa promo !

De Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/,
. Politique
21 janvier 2019
398 Vues
Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/
Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/

Mardi, c’était le premier d’une longue, très longue série de débats entre Macron et les maires de France.

C’était à Bourgtheroulde et ça a duré 7 heures ! Oui, oui, 7 heures. Pour Macron, 7 heures d’auto-promotion au milieu de 600 maires quasiment tous acquis à sa cause, en tout cas très polis et gentils avec leur président. Donc 7 heures diffusées en direct et en intégralité sur pas moins de 4 chaînes de télévision soit 28 heures de temps d’occupation d’antenne pour un président de la République ! Du jamais vu depuis que la télévision existe !

Hier, devant un autre parterre de maires un peu moins disciplinés mais tout aussi bien sélectionnés (pas de maire RN), Macron a remis ça à Souillac pendant 6 heures et trente minutes. Nous arrondirons à 7 heures pour faciliter les calculs. Et, pareil, 7 heures de « débats » télévisés sur, là aussi et encore, 4 chaînes de télé : CNews, BFM, LCI et France Info. Et donc, rebelote, à nouveau 28 heures d’occupation d’antenne pour le Macron, sans compter les reportages avant sur ses visites alentours et les reviews après diffusion…

Ainsi en moins d’une semaine, Macron s’est offert, gratos (pour lui, pour le contribuable, c’est autre chose…), 56 heures d’antenne ! 56 heures soit 2, 36 jours ! Qu’un chef d’Etat soit ainsi « présent » pendant plus de 2 jours sur les écrans, c’est encore une fois du jamais vu. Seuls Brejnev, Castro et Chavez auraient pu rivaliser, heureusement pour nous, ils ne sont plus de ce monde.

Bien, maintenant imaginez que ces « performances » macroniennes se reproduisent encore 11 fois et que ces 11 autres fois soient elles aussi télévisées de la même manière. Pourquoi encore 11 ? Parce que 11 + 2 = 13 et qu’en France nous avons 13 régions administratives et que Macron a annoncé qu’il irait faire le show dans chaque région. Ça nous donne quoi ?

Calculons : 11 « débats » x 7 heures x 4 chaînes de télévision = 308 heures d’occupation d’antenne + les 56 heures de Souillac et Bourgthemachin = 364 heures ! Soit l’équivalent d’un chouïa plus de 15 jours complets !

Macron « occuperait » ainsi l’antenne pendant 15 jours !  Par délicatesse, nous ne compterons pas les heures additionnelles : debriefs des commentateurs, rediffusions, extraits (sur TF1, France 2, etc…), etc…

15 jours d’antenne, 364 heures et, heu…. personne ne dit rien, tout le monde semble se satisfaire de cela. A à peine 3 mois des élections européennes, le CSA change de patron mais ne dit rien, Ruth Elkrief, Laurent Neumann et Echarpe Rouge semblent satisfaits et la macronie n’en finit plus de se pâmer devant son homme !

Campagne électorale, auto-promotion, exercice narcissique, besoin de se faire comprendre, pédagogie … appelez cela comme vous voulez, il n’en demeure pas moins que… 364 heures ! L’histoire ne dit pas « quel pognon de dingue » les pérégrinations du Macron vont nous coûter, une chose est certaine, cela ne sera pas imputé aux comptes de campagnes de la République en Marche pour les élections européennes. Elle n’est pas belle la vie de Président ? On s’incruste dans vos lucarnes, on rassemble à chaque fois, en cumulé toutes chaînes, plus de 1 million de téléspectateurs (presque autant que Hanouna !), on vous bourre le mou avec des « pipes », des petites blagues et un brin de pédagogie (à sa décharge, le gars maîtrise bien ses dossiers, c’est la moindre des choses) et tranquilou, on anesthésie le peuple, les maires et si possible les gilets jaunes. Chapeau l’artiste !

Que le jeune président se méfie tout de même : trop de Macron pourrait tuer le Macron et puis, quand on se lance dans un marathon, même bien entraîné, on n’est jamais à l’abri d’un gadin… De là à le souhaiter, il n’y a qu’un pas… que je franchis allègrement !

Deux mois de débats avec les maires, deux mois de débats citoyens, au moins deux mois pour synthétiser tout ce bazar… et pendant ce temps-là la terre continue à tourner, le chômage ne baisse pas, les retraités et précaires galèrent toujours, la dette continue d’augmenter, la France s’isole de plus en plus … la vie quoi… la vie en Macronie.

 

  • Commentaires

    Commentaires