• ads
Capture-5

L’Angleterre s’oppose au retour de ses « ressortissants » djihadistes, la France les accueille à bras ouverts

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
20 février 2019
120 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Alors que les politiques français obéissent presque immédiatement aux injonctions américaines, le gouvernement britannique semble avoir le courage de s’opposer à cette injustice et à cette folie pour la sécurité de sa population.
Trouvé sur Euronews : Le Royaume-Uni a estimé ce lundi que les combattants étrangers de l’organisation État islamique devraient être jugés là où les crimes ont été commis, rejetant l’appel du président américain.

Le retour des djihadistes ou de leurs conjoints fait polémique au Royaume-Uni, depuis que Shamima Begum a annoncé à nos confrères de Sky News vouloir rentrer en Grande Bretagne. Cette jeune femme, originaire de Bethnal Green, dans l’est de Londres, est partie en Syrie en 2015, à l’âge de 15 ans, pour épouser un combattant du groupe Etat Islamique.

Après le décès de deux de ses enfants en bas âge, elle souhaite rentrer pour s’occuper de son troisième enfant. La jeune femme a néanmoins affirmé qu’elle ne regrettait pas d’avoir rejoint la Syrie. « Cela m’a changée en tant que personne, cela m’a rendue plus forte, plus dure. Et j’ai épousé un homme que je n’aurais jamais rencontré au Royaume-Uni ».

Le gouvernement britannique a annoncé ce lundi être opposé au retour de ces personnes et estime que les djihadistes doivent être jugés là où les crimes ont été commis. Une déclaration qui prend à contre pied le président américain Donald Trump, qui appelle à rapatrier et à juger les djihadistes. Pour sa part, l’Allemagne s’est dite prête au retour de ses ressortissants membres de l’Etat Islamique. La France a annoncé procéder au cas par cas.

  • Commentaires

    Commentaires