• ads
macron gilets jaunes1

Macron sur les gilets jaunes :« Lorsqu’on va dans des manifestations violentes, on est complice du pire »

De Nanouche, blogueuse
. Politique
27 février 2019
88 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

Le complice du pire, c’est #Macronéron !
Hey #Manu, « puceau de la pensée », qu’as-tu fait de la France ?
Lorsqu’on est le soi-disant président d’un pays et que l’on a soi-même profondément divisé ce pays en le faisant volontairement surtout, alors on est également « COMPLICE DU PIRE ». Complice ? En employant ce mot il « judiciarise » tous les manifestants en les mettant dans le même sac. Je dirais simplement que ce sont ceux qui ont élu ce pantin, qui sont complices du pire…
Séance câlinothérapie de #PépéLePutois à l’Élysée dans le cadre de son grand enfumage qui a reçu des élus du Grand-Est à l’Élysée.
« C’est un miracle qu’après autant de samedis avec cette violence, il n’y ait eu aucun mort à déplorer de la part des forces de l’ordre ». Le « c’est un miracle » donne l’impression que c’est un « estimez-vous heureux », déguisé. Le miracle, c’est qu’il soit ENCORE « président » !
« Je crois à la démocratie du débat mais je ne crois pas à la démocratie de l’émeute ». Ajouter de l’huile sur le feu, il ne sait faire que cela Macronéron ! Démocratie du débat, ou plutôt démocratie du monologue du Monarc ?
« Jamais l’État ne s’est autant collectivement mobilisé face à un mouvement de ce type », doit-on lui expliquer la raison ? Allez Manu, ton « Nouveau Monde » c’est la chienlit, tu n’aurais jamais dû être président de la République, tout est de ta faute et uniquement de ta faute ! À présent il veut faire passer ses monologues pour quelque chose d’exceptionnel. Inouï, #MacronFaussaire, qui n’a rien compris et qui continue dans son vocabulaire de manipulateur, donneur de leçons.
Lui, c’est le gentil si bienveillant avec le peuple et les autres, bouh, de vilains lépreux qui ne le comprennent pas et qui font tout pour l’embêter. Mais rien, mais alors rien, n’est jamais de sa faute.

  • Commentaires

    Commentaires