• ads
caf 93

Seine-Saint-Denis : submergée par les demandes d’allocations, la CAF ne répond plus

De Contre-info Information alternative,
. Economie
4 mars 2019
444 Vues
Contre-info Information alternative
Contre-info Information alternative

Alors que le gouvernement ne cesse de justifier l’augmentation constante de la pression fiscale par le niveau de couverture de notre système de protection sociale, les mignons de Macron oublient de préciser le coup astronomique de l’immigration en matière de santé et d’allocations diverses. A noter que 60% des habitants du 93 sont bénéficiaires de la CAF…
Depuis le 18 février, impossible d’envoyer un mail à la caisse d’allocations familiales de Seine-Saint-Denis. Le service restera suspendu jusqu’au 10 mars.

Complètement débordés, les agents de la CAF n’ont plus le temps de répondre : ils doivent faire face aux très nombreuses demandes liées à la revalorisation de la prime d’activité. Ils ont reçu 25 000 nouveaux dossiers depuis le début de l’année. Il faut désormais attendre plus de 15 jours pour obtenir un rendez-vous.
Raphaël Bonnier, le sous-directeur chargé de la gestion des prestations aux allocataires à la CAF du 93, explique : « Depuis les annonces du gouvernement, nous avons enregistré une très forte hausse des demandes de prime d’activité, de plus de 600 %.

En moyenne, on reçoit 12 000 appels téléphoniques par semaine en régime de croisière. Depuis fin janvier, nous sommes passés à 24 000 appels. Face à cet afflux, nous avons renforcé nos équipes pour privilégier le traitement des dossiers. » Avancer dans le traitement des dossiers et le versement des aides : c’est une priorité pour la CAF de Seine-Saint-Denis qui compte aujourd’hui près de 900 000 bénéficiaires soit environ 60% de la population du département.

 

 

  • Commentaires

    Commentaires