• ads
tombes-vire-une

A Tarbes, un temple maçonnique dégradé fait la une des médias, les actes antichrétiens personne n’en parle

De Pasidupes blogueur, https://pasidupes.wordpress.com/
. Société
13 mars 2019
50 Vues
Pasidupes blogueur http://pasidupes.blogspot.fr/
Pasidupes blogueur
https://pasidupes.wordpress.com/

Tous les méfaits du samedi soir sont-ils imputables aux Gilets jaunes ?
L’AFP invente un complot, sans apporter de preuves: fake news malveillant ou diffamation ?

La Dépêche du Midi et Midi Libre ont-ils vérifié leurs informations diffusée par l’AFP au national?

« Dans la nuit de samedi à dimanche, des gilets jaunes se sont introduits dans le temple maçonnique du centre de Tarbes », affirme l’AFP, sur la foi de ses confrères régionaux, propriétés respectivement de la famille Baylet, franc-maçonne, et du Groupe Sud Ouest, détenu à 80 % par la famille Lemoîne. La loge du Grand Orient de France a certes été dégradée, mais l’enquête judiciaire ouverte n’a pas livré ses conclusions.Si donc la presse ne participe pas à un complot, quoi d’autre ?

Le Parquet de la ville révèle les faits, mais ne désigne pas les coupables.

« Des gilets jaunes s’y étaient introduits dans la nuit de samedi à dimanche, » accuse l’AFP, dans la fiction rédigée par Clémentine Piriou, « aspirante journaliste et ex-constitutionnaliste », c’est-à-dire rien, mais tout aussi compétente – ou inspirée – pour faire le récit, repris par Libération, d’un attentat à la voiture piégée à Bogota, Colombie: le droit constitutionnel mène à tout et très loin…

Vers minuit, « alors qu’il ne restait qu’une petite centaine de gilets jaunes dans le centre-ville, un [« homme » quand il s’agit d’un islamiste ou d’un voyou] individu masqué [donc un Gilet jaune !] a arraché l’interphone de la loge maçonnique du Grand Orient de France, selon La Dépêche du Midi, qui a diffusé l’affaire. Il s’est ensuite introduit dans le bâtiment, après en avoir ouvert le portail [la méthode est originale].

Lors de la campagne présidentielle de 2017, le patron de presse Jean-Michel Baylet a annoncé son soutien à Macron, en dépit du soutien à Benoît Hamon du Parti Radical de Gauche(PRG) ,parti qu’il a présidé.

« Quand la bêtise rivalise avec l’intolérance la plus crasse » (Castaner, la crasse, l’intolérance et la bêtise)

« Plusieurs personnes se sont engouffrées dans les lieux dans un bruit de vitres brisées pour un saccage qui aura duré seulement quelques minutes », rapporte encore le quotidien régional.

« Après les juifs, les francs-maçons… Quand la bêtise rivalise avec l’intolérance la plus crasse », a réagi le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, dans un tweet insultant, dimanche. Ainsi, de manière obsessionnelle, le ministre énumère-t-il une série de cibles habituelles en temps de troubles politiques, évoquant à demi-mots les années 30.
Il a par ailleurs salué « l’intervention rapide de la @PoliceNationale qui a mis fin aux exactions de ces individus qui n’ont d’autre projet que la haine ». Un leitmotiv.Avant de faire grossir la rumeur, Castaner les a-t-il identifiés ? Sont-ils de mèche ?

Les Gilets jaunes pointés par la presse régionale de gauche sont-ils d’authentiques Gilets jaunes ou des hommes de mains au service du discrédit du mouvement ? L’enquête le dira…
Les Frères-maçons évitent, quant à eux, d’accuser sans preuves.

De son côté, la Grande Loge Mixte de France déplore, dans un communiqué de presse, des « actes inqualifiables (qui) s’inscrivent dans un contexte de déferlement de menaces et propos haineux à l’encontre des francs-maçons ».

« Le combat doit être encore plus ardent contre tout ce qui contribue à éroder le pacte social: remise en cause des valeurs et des principes républicains, régressions sociales, précarité, repli sur soi et dérives communautaristes », poursuit le texte.
Cette loge mixte a été créée en 1982 avec le soutien du Grand Orient de France.

Stupéfiant commentaire du préfet Blondel des Hautes-Pyrénées : une « agression contre la République » !

Contre les églises, c’est un fait divers.

  • Commentaires

    Commentaires