• ads
danton-melenchon-robespierre-corbiere

Que les Mélenchon et les Corbière arrêtent d’emmerder les Français sur le reconstruction de Notre Dame

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
19 avril 2019
89 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Il semble que les Français ne se retrouvent
unis que dans le malheur ou dans le drame !

Lundi soir et mardi, les Français ont été sidérés et la grande majorité d’entre eux, croyants ou non, a souffert sincèrement en voyant le feu ravager Notre Dame de Paris.

Lors des grands attentats qui avaient endeuillé la France, le même sentiment d’unité était présent, rapprochant pour un temps les Français.

Il était d’usage, dans ces moments dramatiques, de faire taire les opinions politiques et de s’interdire de lancer des polémiques.

La gauche scrutait alors la moindre ambiguïté des paroles des hommes de droite qui auraient osé reprocher au gouvernement son laxisme en matière d’insécurité ou pire pointé la responsabilité de l’islam.

La gauche criait alors à la récupération politique et à l’indécence de la droite ! Tout en en trépignant sur place au cri du Padamalgam !

Mais il n’aura fallu à la gauche qu’à peine 24 heures, alors que les braises de l’incendie étaient encore chaudes, pour lancer une polémique parmi les plus basses:

Les riches font des dons pour cause de défiscalition !


C’est Juliette Méadel, mardi soir, sur le plateau de LCI, qui a ouvert le feu :

Une bonne initiative, sauf que, si Notre Dame était classée Trésor national, cela permettrait aux chefs d’entreprises de déduire leur don de leurs impôts à plus de 90 %. Et donc ce serait, vous et moi qui payerions !

Le lendemain, c’est Alexis Corbière qui se croyait autorisé à faire un bon mot :

Qui veut défiscaliser des millions !

Après l’hystérie sur l’ISF, la chasse aux riches était relancée de plus belle !

Décidément, en 1789, la soif de sang n’a pas été assez étanchée ! On n’a pas fait rouler assez de têtes dans la sciure et pas baladé suffisamment de têtes d’aristocrates au bout des piques !

Dans la gauche du XXI ème siècle, il reste plein de petits Robespierre d’opérette, de Danton à la petite semaine et de Fouquier Tinville de bazar.

Je me fais souvent la réflexion que la France Insoumise représente bien la descendance des révolutionnaires de la terreur de 1793.

J’aimerais parfois vivre dans un pays anglosaxon où les riches ne sont pas l’objet de haine et où la  réussite n’est pas une tare mais au contraire source d’exemple et d’admiration.

Selon moi, pour une une bonne part des Français votant à gauche, la motivation principale, c’est l’envie et la jalousie de la meilleure réussite de leur voisin !

En ce moment, la polémique fait rage sur les réseaux sociaux. Elle a totalement évacué et remplacé l’intense et sincère émotion qu’avait ressentie beaucoup de Français.

Cette polémique est venue de la gauche donneuse de leçons, de la gauche du vivrensemble !

Un vivrensemble qu’elle limite aux seuls musulmans mais qu’elle est 
incapable de s’imposer à elle-même avec ce qu’elle appelle les « riches » !

Quelle honte !

Un autre point que j’ai oublié de rapporter, c’est le propos de Jérôme Jaffret, analyse politique, qui a rappelé tout le monde au sens du politiquement correct et du vivrensemble :

Ce qu’il faut absolument, c’est que les donateurs pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris confirment qu’ils auraient fait la même chose si la Grande Mosquée de Paris avait brûlé ! C’est très important !

Je suis désolé, monsieur Jaffret, mais, à côté de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la Grande Mosquée ne représente presque rien dans l’inconscient collectif des Français. Monsieur Jaffret nie probablement les racines chrétiennes de la France et c’est donc son idéologie qui lui dicte ses propos. Pense t-il vraiment que l’émotion aurait été la même que lundi soir, ou est-ce juste son souhait le plus cher ?

  • Commentaires

    Commentaires