• ads
Capture-1

Rouen : un journaliste de FR3 a été frappé et séquestré par des fidèles alors qu’il filmait une mosquée

De Contre-info Information alternative,
. Société
5 juin 2019
16 Vues
Contre-info Information alternative
Contre-info Information alternative

Le ton du communiqué de France 3 est terne et son titre ne précise même pas les motifs de l’agression. On sent bien que les journalistes gauchistes du service public sont gênés… Entre leurs petits protégés issus de l’immigration et la défense de leur collègue violemment agressé, leurs cœurs balancent…

Trouvé sur France 3 : « L’agression d’un journaliste de France 3 Normandie s’est produite lundi après-midi devant la mosquée de Petit-Couronne, alors qu’il tournait des images pour illustrer le procés à Boulogne-sur-mer d’un imam et d’un fidèle de cette mosquée. Une vingtaine de fidèles a voulu empêché notre collègue d’effectuer son travail alors qu’il était sur la voie publique.

S’en est suivie une altercation violente pendant laquelle sa caméra a été détériorée. Il a ensuite été gardé contre son gré dans l’enceinte de la mosquée avant que la police n’intervienne. Notre confrère est légèrement blessé et choqué (il s’est vu prescrire 5 jours d’ Incapacité Totale de Travail), et nous lui apportons tout notre soutien. La police a arrêté l’un des agresseurs présumés et récupéré le matériel de reportage.

L’homme a été placé en garde à vue. Cette agression survient dans un contexte de défiance vis à vis des journalistes, devenus pour certains des cibles idéales et des boucs émissaires. La direction de France 3 Normandie et l’ensemble des salariés condamnent fermement cette violence gratuite et inacceptable »

  • Commentaires

    Commentaires