• ads
Moutonsaubervilliers (1)

Marseille : des habitants élèvent et égorgent des moutons dans des HLM !

De Gérard Brazon, Elu à Puteaux gerard-brazon.com
. Politique
7 juin 2019
0 View
Gérard Brazon
Gérard Brazon
Elu à Puteaux gerard-brazon.com

Marseille n’est plus ! Des villes de la couronne parisienne ne sont plus ce qu’elles étaient autrefois !  La France  s’enfonce ! 

Nous sommes à Marseille, dans des HLM de la ville dont les habitations manifestement, ne sont pas utilisées uniquement à loger des familles nécessiteuses, en difficulté, et défavorisées ! 

Pendant ce temps, les féministes gauchistes luttent pour le port du voile des gamines, les végans s’attaquent uniquement aux bouchers-charcutiers choisis en fonction de leurs origines françaises, des rappeurs appellent à assassiner des Blanches, à pendre des enfants blancs au nom de la liberté de création artistique, et les politiques se taisent, se terrent dans leurs beaux quartiers et laissent crever à petit feu les habitants.

Nous sommes à Marseille, dans une HLM de la capitale du Sud de la France où des habitants probablement écologistes portent une attention bienveillante aux moutons pour leur éviter le stress d’une vie en plein air.

Nous sommes toujours à Marseille ou aucun Végan, végétarien, écologiste, amoureux des animaux, ni aucun militant de la SPA, ni aucun habitant de cette HLM ne trouve gênant que, dans des locaux collectifs d’un immeuble, des moutons soient égorgés à vif !

Pourtant le risque sanitaire est complet, total ! Pourtant la loi interdit ces tueries de masse d’animaux ! Pourtant, aucun journaliste ne déclenche des alertes face à cette horreur !

Il est vrai que cette tuerie de moutons se fait chaque année, après le ramadan et que tous participent à la fête !

Les politiques, le clergé, les associations. Tous se félicitent de l’amour, de la tolérance et de la paix qui règnent dans ces quartiers ! Sauf peut-être, quelques policiers qui luttent contre une délinquance des jeunes Marseillais qui s’ennuient et s’occupent comme ils peuvent en tirant de-ci de-là, quelques coups de AK47 histoire de passer le temps !

Pour les politiciens, l’important c’est le « pas de vague » ! Pour la justice française, ce ne sont que des broutilles ! Pour la police, c’est une barque percée où elle doit ramer pour essayer de garder l’embarcation à flot !

Elle est loin, la Marseille de Raimu et de Fernandel ! La Marseille où les habitants nous faisaient rêver, et nous amusaient avec cet accent inimitable. Celle de la Cannebière aux grands gueules !

Cette Marseille ressemble de plus en plus à une ville d’ailleurs en Méditerranée ! 

Cet article a été construit avec l’aimable complicité d’un lecteur, Monsieur Joseph H. qui m’a fait parvenir les photos. 

 

  • Commentaires

    Commentaires