L'antijeune du mois

Croyez-vous François Hollande quand il dit qu’il ignorait les agissements de Jérôme Cahuzac ?

A qui peut-on faire croire cela ? Donc si je comprends bien le Président de la République Française qui ne veut pas que le scandale lui éclate au visage jure ses grands dieux qu’il n’était pas au courant des agissements de son ministre. Mais ce n’est tout simplement techniquement pas possible, ou alors les services de l’Etat connaissent un disfonctionnement sans précédent. Et cela malgré la crise que traverse notre pays je ne peux pas y croire ! Donc François Hollande savait et il cherchait tous les moyens possibles et imaginables pour que ce scandale ne l’éclabousse pas. Voilà pourquoi il a réagit si vite et fait comme il en a l’habitude, des propositions soit qui existent déjà soit n’apportant rien de plus à la République. Car qu’apportera par exemple la « réforme du Conseil supérieur de la magistrature » ? Et bien l’arrivée d’amis de François Hollande à de nouveaux postes prestigieux tout simplement.  Nous assistons donc à un mensonge d’Etat et celui-ci lorsqu’il sera prouvé emportera quelques membres de ce gouvernement, nous n’en doutons pas !

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 03 Avr 2013 à 12:23 par Mike Borowski
François Hollande vous a-t-il convaincu lors de la soirée de propagande sur France 2 ?

VOTRE AVIS – L’intervention télévisée du chef de l’Etat lui a-t-elle redonné de la crédibilité?

Pour nous la réponse est non ! Ainsi, pendant une heure nous avons eu droit à un François Hollande sans réponse et sans solution à la récession et au chômage de masse que connaît notre pays. Pour François Hollande tous les outils existent mais il faut seulement prier le ciel pour qu’une conjoncture plus favorable fasse son apparition dans l’hexagone. François Hollande a démontré toute son impuissance à réformer notre pays. Ainsi, aucune nouvelle proposition, aucune mesure n’ont été annoncées lors de cette soirée. Juste des satisfécits et pourtant la situation économique est plus que grave. Le chômage bat des records ainsi que notre endettement public ce qui entrainera par conséquent la destruction de notre modèle sociale puisque celui-ci ne pourra être plus financé. Nous avons donc bien peur que le quinquennat de François Hollande ne soit qu’un échec annoncé, ce que nous ne souhaitons pas malgré notre forte opposition. L’échec de sa politique ne serait pas seulement l’échec d’un homme ou d’un parti mais la descente aux enfers d’un pays et de ses habitants. Ce qui serait impensable pour les patriotes que nous sommes.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 29 Mar 2013 à 11:01 par Mike Borowski
Etes-vous satisfait des 6 premiers mois de François Hollande ?

Etes-vous satisfait des 6 premiers mois de François Hollande ?

Comment peut-on l’être ? Surtout lorsque l’on est de droite. Mais pour une fois mettons-nous dans la peau d’un socialiste. Et même de son point de vue on ne peut se satisfaire. D’abord pendant les présidentielles François Hollande nous avait promis la fin de la crise et le retour de la croissance lorsqu’il serait élu. Parce qu’il était le seul à avoir la solution. Résultat jamais les français n’ont été autant imposés. De plus la plupart des propositions qui devaient être mises en place et qui étaient annoncées par les socialistes ont subitement disparu le jour de la victoire venu. Le doublement du Livret A, le récépissé à toute personne ayant subi un contrôle policier, le blocage des prix, la renégociation du traité européen, le droit de vote des étrangers, pas de SMIC à 1700 € etc. Quand on est de gauche il y a de quoi avaler quelques belles couleuvres. Alors pour nous-mêmes ainsi que nos lecteurs il y a de quoi crier au scandale. Malheureusement ces 6 mois de perdus ne sont pas seulement pour François Hollande, son gouvernement ou l’opposition mais ce sont 6 mois de perdus pour la France. Ce qui est bien plus grave. Espérons juste pour le bien de notre pays que cette politique désastreuse ne dure pas 5 ans… Mais ça n’en prend pas le chemin.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 16 Nov 2012 à 11:31 par Mike Borowski
Pensez-vous que l'insécurité a diminué depuis l'arrivée de Manuel Valls à l'Intérieur ?

Pensez-vous que l’insécurité a diminué depuis l’arrivée de Manuel Valls à l’Intérieur ?

Bien sûr que non. L’activisme télévisuel de Manuel Valls n’est qu’un coup de communication bien orchestré par les services en charge de l’image personnel du Ministre de l’Intérieur. Cela afin de montrer que la gauche n’est plus dans l’angélisme. Car que voit-on un ministre de l’intérieur qui fait la tournée après coup des endroits où des crimes violents se sont produits. Tout cela n’est que la politique de l’image. Dans les faits que voit-on ? Un plan sécurité qui ne concerne que 15 zones prioritaires au lieu de la soixantaine promise lors de la campagne présidentielle, l’abandon de la politique chiffrée sur la délinquance et la criminilaté, la volonté de ne pas contrôler régulièrement les voyoux…
Sans compter qu’une politique de lutte contre l’insécurité doit s’accompagner de décisions judiciaires fortes. Car que sert d’arrêter un criminel si celui-ci ressort après 24 heures ? Et à ce niveau disons que le gouvernement donne un réponse qui tend vers l’angélisme. Supprimer les peines planchers n’est déjà pas une idée lumineuse, mais vouloir faire éviter à tout prix la prison aux délinquants là il s’agit tout simplement d’une aberration. Car qu’on le veuille ou non concernant la délinquance et la criminalité c’est dans les vieux pots de la répression que l’on est les plus efficace et non dans les nouvelles méthodes de prévention qui n’ont donné aucun résultat probant.
Partager cet article : twitter facebook
Posté le 19 Sept 2012 à 14:25 par Mike Borowski
Etes-vous satisfait de la ridicule baisse (éphémère) du prix de l’essence de ces derniers jours ?

Etes-vous satisfait de la ridicule baisse (éphémère) du prix de l’essence de ces derniers jours ?

Cette mesure est seulement l’attrape-couillon de la gauche. D’abord il est faux de dire qu’un gouvernement quelconque puisse à lui tout seul réguler le prix de l’essence. Le prix du pétrole est régit par un cours mondial qui ne baissera pas de sitôt. La demande en essence n’ira qu’en augmentant.

Il y a de cela 30 ans, les pays tels la Chine ou l’Inde n’étaient pas les consommateurs qu’ils sont actuellement. Il faut savoir que tant que la demande sera aussi forte, sur des ressources qui commencent à devenir de plus en plus faible, il n’y a pas de raison que le cours baisse.

Des pays comme la France, qui ne sont pas producteurs de pétrole doivent penser à assurer leur indépendance énergétique comme l’ont fait les prédécesseurs de François Hollande lors du 1er choque pétrolier. Dès à présent le gouvernement doit réfléchir aux alternatives du pétrole. Il doit inciter les industriels à mener des recherches sur les énergies qui remplaceront celles que nous consommons actuellement. Ce qui reste du grand emprunt peut servir à financer une partie de ces recherches.

Mais le gouvernement le veut-il ? Sûrement pas. Le gouvernement préfère se concentrer sur sa future collecte d’impôts nouveaux. C’est normal, quand on met ensemble des profils essentiellement techno version cours des comptes au sein du gouvernement. Et un comptable même expert, ne peut avoir de vision politique clair hormis celle de récupérer les 3 francs six sous que possèdent encore les français.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 30 Août 2012 à 19:39 par Mike Borowski

Jean-Luc MELENCHON: s'intéresse -t-il à la formation des Jeunes ?

Jean-Luc MELENCHON: s’intéresse-t-il à la formation des Jeunes ?

Evidemment que non il s’en CONTREFOUT!! En tant que Ministre Délégué à l’enseignement professionnel sous le Gouvernement de Lionel JOSPIN, entre 2000 et 2002, il a largement eu les moyens d’agir, mais qu’a-t-il fait ? Rien, Nada, Walou, pas une bribe d’action. Pas de projet de loi, pas de déblocage de crédit supplémentaire pour les jeunes en formation professionnelle, seulement deux années de perdues. Et qu’est-ce qu’on dit à Monsieur MELENCHON pour son insipide action à la tête de  ce ministère ? Qu’il s’en aille dans d’autres contrées gâcher la vie d’autres jeunes !!!

Ou bien qu’il se rappelle lorsqu’il faisait  »le fayot » pour un plat de lentille lorsqu’il était encore socialiste:

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Pour-Jean-Paul-Huchon-Jean-Luc-Melenchon-etait-le-ministre-le-plus-fayot-du-gouvernement-jospin-270979/

 

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 08 Déc 2011 à 16:04 par Mike Borowski

Martine Aubry: A-t-elle une vision d'avenir pour l'emploi des jeunes ?

Martine Aubry: A-t-elle une vision d’avenir pour l’emploi des jeunes ?

Bien sûr que non, puisqu’elle veut ressortir de vieilles recettes (les emplois-jeunes) qui déjà en 1997 a montré leurs limites. Pas grave à défaut d’avoir des idées innovantes Martine Aubry racle les fonds de tiroirs. En 2017, peut-être nous rejouera-t-elle les emplois jeunes 20 ans après.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 07 Déc 2011 à 16:00 par Mike Borowski

Laurent Fabius: A-t-il des propositions pour l'emploi et la formation des jeunes ?

Laurent Fabius: A-t-il des propositions pour l’emploi et la formation des jeunes ?

Non, rien de concrêt. Il propose un dispositif du nom  » emploi, sécurité, insertion ». Mais c’est quoi au juste, son auteur lui-même ne sait toujours pas.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 07 Déc 2011 à 15:58 par Mike Borowski

L'autonomie des jeunes a-t-elle un sens pour Ségolène Royal?

L’autonomie des jeunes

Non, car pour elle autonomie est égal assistanat. Voir la proposition 32 du programme présidentielle de 2007.

« Créer une allocation autonomie pour les jeunes sous condition de ressources avec un

contrat pour faciliter les études et l’entréedans la vie active. »

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 06 Déc 2011 à 13:45 par Mike Borowski

François Hollande dit avoir compris le défi de l'emploi des jeunes en 2011, le croyez-vous?

François Hollande dit avoir compris le défi de l’emploi des jeunes en 2011, le croyez-vous?

Non, puisqu’il propose uniquement un Contrat Première Embauche Made in PS. Vous savez ce contrat dont il a exigé le retrait en 2006 sous prétexte que ce texte favorisait la précarité des jeunes. Et en 2011 Abracadabra tout a changé le CPE n’est plus un texte qui précarise la jeunesse ?  Non car c’est François Hollande qui le dit.

Partager cet article : twitter facebook
Posté le 05 Déc 2011 à 15:56 par Mike Borowski