• ads
assistés

Lutter contre la vraie pauvreté en luttant contre le faux social

De Carlos A., Juriste- Elu municipal
. Economie
7 novembre 2014
2992 Vues
Carlos A. Juriste- Elu municipal
Carlos A.
Juriste- Elu municipal

Lorsque l’on vit en dessous du seuil de pauvreté est-on réellement pauvre en France ? Une personne étant officiellement pauvre ne paie pas d’impôts sur le revenu. Ce qui induit automatiquement l’exonération de la taxe d’habitation. Cela fait une double économie si l’on compare à la situation d’un jeune célibataire gagnant 1200 euros, car ce dernier paye l’IR,  et donc la taxe d’habitation. Une personne vivant sous le seuil de pauvreté bénéficie de la CMU-C, et donc de réductions sur le forfait téléphone, EDF, eau, transports…

De plus s’il est au RSA,  il bénéficie de la gratuité des transports… Si cette personne vivant sous le seuil de pauvreté a des enfants, elle a également le droit à des allocations familiales qui ne sont pas comprises dans le calcul du revenu annuel. Il faut ajouter à cela l’aide au logement que l’on ne retrouve toujours pas dans le calcul des revenus annuels. Cette personne bénéficie donc de plusieurs aides financières légales ou facultatives comme celles issues d’un CCAS qui ne sont pas comptabilisées dans les revenus annuels,  ainsi que d’innombrables réductions grâce à une merveilleuse invention qu’est le quotient familiale, ce qui va officieusement augmenter ses gains mensuels. En revanche, cette personne sera toujours officiellement pauvre, et restera dans les statistiques une personne vivant sous le seuil de pauvreté, avec les 8 millions d’autres personnes vivant sous ce seuil.

Donc en étant officiellement sous le seuil de pauvreté, la personne se retrouve mieux lotie qu’une personne issue de la classe moyenne que l’on peut également appeler classe « pigeon ». Cette classe qui paye tout mais ne reçoit rien…  Mais eux au moins ils cotisent pour la retraite allez-vous me dire…  Même lorsque l’on ne cotise pas pour la retraite,  nous sommes en France…  Il existera toujours des minimas sociaux nationaux ou locaux qui feront  que ces « pauvres officiels » soient toujours à l’abri du besoin.

C’est très bien pour ces personnes qui se retrouvent face à  un imprévu, un accident de la vie. Ces minimas sociaux existent pour aider des personnes honnêtes voulant s’en sortir mais nous ne pouvons pas échapper à la bêtise humaine, et ceux qui profitent.

En voyant qu’en étant sous le seuil de pauvreté, il est possible de mieux s’en sortir, cela attire les convoitises et incite même à ne pas travailler. Essayez d’avoir ce genre de conversation avec une personne de gauche, elle va vous sortir tout le discours sur la solidarité,  comme la ministre de la santé sur l’AME face à Laurent Wauquiez. C’est tout à fait normal pour eux puisque c’est leur fonds de commerce. Prenez l’exemple du RSA: le 93 qui est à gauche ne contrôle pas si les bénéficiaires cherchent réellement du travail, contrairement au 95 qui est à droite et qui demande réellement des contreparties, et je tiens ça d’une source sûre qui travaille au service des bénéficiaires du RSA, qui pour 80% ne cherchent pas activement du travail.

Combien de fois ai-je entendu de la part de personnes ne travaillant pas depuis le 20ème siècle dire que cela ne les intéresse pas de se réveiller tôt, prendre les transports et leurs problèmes récurrents pour gagner moins que ce qu’ils perçoivent des différents organismes? La véritable solidarité, c’est de pouvoir créer l’opportunité à chacun de pouvoir vivre des fruits de son labeur, que chacun puisse trouver un emploi assez facilement ! Ce n’est pas faire du social pour la forme, et d’engluer les personnes dans ce piège ! Le système social français a été crée après la seconde guerre mondiale, et il est aujourd’hui inadapté pour notre société du 21ème siècle, avec 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, plus de deux millions de personnes au RSA et près de 11% de chômage dans notre pays qui est le champion des émetteurs de dette de l’Union européenne.

Si nous n’étions pas en crise, mais en excédent budgétaire dans tous les domaines avec des crédits illimités cela ne me poserait aucun problème… Mais cela n’est pas le cas aujourd’hui.  Nous ne sommes plus dans les 30 glorieuses et ce sont les travailleurs qui payent pour ces personnes qui voient plus du double de leur salaire partir en fumée avec les innombrables cotisations salariales, patronales, et autres taxes en tout genre.

Il faut que certains minimas sociaux subsistent afin de soutenir moralement et financièrement les accidentés de la vie.  Mais cela doit rester ponctuel, et limité dans le temps avec des comptes à rendre sauf exception pour certaines personnes handicapées. Il faut également que le produit du travail rapporte beaucoup plus pour qu’il soit plus attractif que les revenus de transferts, et pour cela, il faut avoir le courage de le dire: il faut supprimer toutes les charges sociales et patronales, distribuer le salaire brut aux travailleurs et transférer le tout sur la TVA tout en supprimant l’IR, ce qui induit automatiquement la suppression des niches fiscales.

De l’autre côté, il faut réduire les allocations chômage de 2 à un an, ainsi que limiter la durée du RSA à un an, mais il ne faut pas tomber dans le piège de laisser ceux qui sortent de l’allocation chômage pouvoir prétendre au RSA. Aucun cumul ne doit être possible pour empêcher tout abus. Avec la suppression de toutes les charges, ce qui induit une économie au niveau des entreprises, mais également une augmentation de salaire pour les salariés, et avec cette baisse de la durée d’indemnisation, le chômage baissera, ainsi que le nombre de « pauvres officiels » car il sera plus avantageux de travailler et moins cher pour l’entreprise.

Ce que je dis doit indigner les gauchos, et vont me dire qu’on ne touche pas aux riches…  Mais si l’IR est supprimé ainsi que la stupide ISF,  les riches reviendront en France,  voire des riches internationaux car chez nous il n’y aura pas d’impôts sur le revenu et la fortune. Ils voudront faire des affaires puisqu’il sera plus facile et moins coûteux d’embaucher.

En revanche,  comme il faudra quand  même payer la sécurité sociale et autres aides, dont certaines devront quand même être supprimées ou réduites, ce sera la TVA plus élevée qui sera la super taxe. Tout le monde paye la TVA,  même les touristes. Les riches qui reviendront paieront cette taxe, et payeront plus que les autres puisqu’ils consomment plus. Les salariés gagnant plus, sans avoir d’IR à payer ne seront pas impactés. De plus,  les bénéficiaires de minimas sociaux ne verront pas de différences puisque le coût du travail étant  moins élevé, les prix n’en seront pas impactés et cette TVA sera indolore.  La déclaration des revenus ne servira plus qu’à calculer les revenus de transferts pour ceux qui ne gagnent pas assez, en gardant les mêmes plafonds d’aujourd’hui. Vous comprenez donc qu’il y en aura moins puisque les ménages gagneront plus. On ne taxe plus le travail, mais la consommation qui est internationale car je vois mal un touriste chinois demander la détaxe d’une glace achetée devant la Tour Eiffel. On luttera contre la pauvreté en mettant le travail en avant et les personnes vivant sous le seuil de pauvreté aujourd’hui, pourront sortir de cette catégorie.

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Marc Rameaux Essayiste, http://le-troisieme-homme.blogspot.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Par ce titre, il ne s’agit pas de dénier tout talent à l’homme qui vient de se faire élire p...
      Paul Fortune, paulfortune1975.wordpress.com/
      Partager sur Facebook Twitter Google + La catastrophe s’est déroulée comme prévue, avec la force d’un châtiment biblique. Le cyclon...
      Le Nonce Blogueur lenonce.org,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Dans cette vente perpétuelle du produit Macron par nos merdiques médias, voilà que sort le l...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer