• ads
salafiste1

Rien que sur la ville de Trappes il y a 200 djihadistes. Combien sur le reste de la France ?

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
30 janvier 2015
15532 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Nos médias et hommes politiques mentent aux français en énonçant que l’engagement dans le djihad en Syrie, en Irak, ou même en France est très minoritaire. Ils seraient d’après eux moins de 1300. Ce chiffre est déjà assez important puisqu’il représente le plus gros contingent installé auprès de l’Etat Islamique. Seulement ce chiffre destiné à rassurer nos concitoyens, ou plutôt pour faire croire que nos primo-arrivants venus en masse depuis 30 ans sont très bien intégrés à notre société et se considèrent comme français, est totalement bidon.

Je cite le paragraphe du bulletin de réinformation de Jean-Yves Le Gallou ancien député français :

« Le quotidien local Les Nouvelles de Versailles l’a révélé dans son édition de mercredi : une soixantaine de « jeunes » ont quitté les Yvelines dans les derniers mois pour se rendre en Syrie. Dans certaines villes du département particulièrement ethnicisées, on redoute des quotas plus massifs.  

Ainsi, de Trappes, je cite le journal : « La municipalité a monté une cellule de crise. Le maire PS Guy Malandrain devrait recevoir ces jours ci les familles des jeunes djihadistes. Et visiblement, poursuit le quotidien, c’est la panique à bord. Deux cents jeunes seraient sur le point de partir ».

Fin de citation. Selon le dernier état des lieux du renseignement français concernant la menace djihadiste, publié par le Figaro le 20 janvier, le nombre total de Français impliqués dans le djihad serait d’environ 1 300, en hausse de 130 % depuis un an, avec entre dix et quinze cas supplémentaires chaque semaine. Au vu de la seule réalité yvelinoise, ces chiffres semblent largement dépassés. »

Il n’invente pas ce qui est rédigé sur le quotidien local « les Nouvelles de Versailles ». Le journaliste non plus, le maire socialiste également. Tous ces faits existent, mais ne doivent surtout jamais sortir. Quand sur La Gauche M’a Tuer, nous écrivions qu’il y a 125 000 potentiels djihadistes, information que nous avons reprise du dernier livre de Samuel Laurent, nous ne sommes pas dans l’erreur, nous essayons d’ouvrir les yeux des gens sur le danger qui nous menace. L’Etat lui dit qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter pourtant en deux ans nous avons connu nombre de drame liés à la mouvance islamiste. De plus si à Trappes ville de 29 000 habitants, 200 jeunes sont djihadistes combien à Paris, Saint-Denis, La Courneuve, Aubervilliers, Saint-Ouen, Grigny etc. etc. Toutes ces communes connaissant un fort taux d’immigration et de délinquance.

A moins que cela soit la vision angélique de nos gouvernants qui les empêche de voir tous ces ennemis intérieurs. Seulement en nous disant que tout va bien Madame la marquise, le législateur joue avec le feu et avec la vie des français. A moins que l’objectif des socialistes est que ces drames recommencent, pour qu’on organise une nouvelle marche d’union nationale qui déboucherait sur une nouvelle hausse dans les sondages. Sait-on jamais le cynisme politique est tellement élevé que plus rien ne me surprendrait.

  • Commentaires

    Commentaires