• ads
un con non

François Hollande c’est la république de l’incompétence, de l’amateurisme et du déshonneur

De Dr Thierry Michaud-Nérard, Pédopsychiatre
. Politique
7 janvier 2016
222 Vues
Dr Thierry Michaud-Nérard Pédopsychiatre
Dr Thierry Michaud-Nérard
Pédopsychiatre

Quels sont les principes fondamentaux qui constituent les conditions déraisonnables de la république socialiste et la domination sectaire de l’inhumanité anti-française de l’État-PS ? C’est que le développement de l’histoire de Hollande le miséricordieux est le résultat de la pensée socialiste vide sens. Les atteintes à l’économie, à la liberté, à la vie privée et aux équilibres de la sociale ont abouti à la révolte des citoyens.

Hollande le miséricordieux se comporte comme tous les idéalistes de la terreur, tous les théologiens socialistes et les métaphysiciens obscurantistes, tous les politiciens véreux et les moralistes hypocrites.

Les idéologues socialistes, religieux, philosophes ou poètes, sont les adorateurs effrénés de l’idéal de l’égalitarisme socialiste et les ennemis naturels de l’intelligence, de la science politique et de l’économie libérale. En 1989, Philippe de Villiers a écrit une « Lettre ouverte aux coupeurs de tête et aux menteurs… » de la république socialiste (© Albin Michel). Il cite Cocteau : « L’Histoire est du vrai qui se déforme, la Légende est du faux qui s’incarne« . Comment ne pas penser que Hollande le miséricordieux est « du faux qui s’incarne« , c’est-à-dire qu’il représente « l’incarnation d’une déformation » politique par la pensée socialiste vide sens.

Élu par défaut en 2012, Hollande le miséricordieux a voulu réaliser la révolution GOF-socialiste post-1968. Il « avait la folle prétention d’un Recommencement absolu » des erreurs de Mitterrand en 1981. On comprend pourquoi l’humaniste en tablier Peillon, et sa sœur binationale Belkacine, ont voulu supprimer les notes à l’école et donner le « bac pour tous » les futurs chômeurs, quand Philippe de Villiers rappelle le slogan de la révolution, au moment où le grand Lavoisier fut décapité : « La République n’a pas besoin de savants ! »

On lit dans l’Encyclopædia Universalis que Lavoisier fut l’auteur de nombreux rapports à l’Académie : « remarquables par la rigueur du raisonnement et la qualité du style au service d’une pensée sans cesse en alerte devant l’étendue des faits restant à étudier… le souci de la précision qu’il apportait en toute chose…

« Le 15 mars 1791, Lavoisier présenta à la Constituante un mémoire sur la richesse territoriale de la France, où il chiffrait le produit national net, en vue de situer la limite de la ponction fiscale tolérable, car pour lui « ce n’est pas aux prétendues nécessités des États que l’impôt doit être proportionné, mais à leur richesse disponibleLa suppression des Académies, décrétée le 8 août 1793 par la Convention, précéda de peu la fin de l’activité scientifique de Lavoisier, marquée par son emprisonnement le 28 novembre 1793 en même temps que ses anciens collègues… Le gouvernement révolutionnaire (les) considérait comme des ennemis de la République, qui devaient être guillotinés le 19 floréal an II (8 mai 1794)…

« Lavoisier portait… quelques-unes des contradictions fondamentales de son époque de transition brutale. Par son activité, il avait été l’un des soutiens financiers de l’Ancien Régime, alors que, par ses travaux de laboratoire, il faisait progresser la science et contribuait à l’avènement au pouvoir de la grande bourgeoisie… Cette incompréhension donne un caractère dramatique au mouvement dialectique de l’histoire et confère au destin de l’illustre chimiste sa grandeur tragique. » C’est pourquoi, les dirigeants de l’État-PS ont, vis-à-vis de la science politique, « une image de bateleurs et d’escamoteurs« . (Philippe de Villiers).

Ils se comportent, comme le Père Ubu, avec « la machine à décerveler et le croc à phynances« .

L’inhumanité anti-française du Grand Remplacement de la république socialiste immigrationniste en a fait la république de l’incompétence, de l’amateurisme, du déshonneur. C’est la république socialiste de la trahison et de l’humiliation de la population qui travaille, uniquement parce qu’on veut détruire les familles normales et les classes moyennes en tant que telles, qui sont à la source de la richesse nationale.

Quand on sait que l’idéal des familles normales, et des classes moyennes, a foi en l’homme créatif, avec son intelligence, ses idées et ses aspirations infinies, l’idéal de l’égalitarisme socialiste n’est rien qu’un produit de cette vile tyrannie idéologique de l’État-PS, contre les élites de la nation. Ce sont les élites qui sont « la matière intelligente spontanément active et productive de la richesse nationale« . Ce sont ainsi elles, en tant que classes moyennes, qui sont socialement déterminée par « les propriétés de l’intelligence créatrice » et qui sont les agents moteurs des principales forces économiques qui lui sont foncièrement inhérentes. De sorte que « cette matière créatrice des élites de la nation » n’a rien de commun avec la vile propagande socialo-populiste des idéologues de l’égalitarisme socialiste et de la déconstruction GOF-LGBT, qui infiltrent l’État-PS.

Hollande le miséricordieux est le produit de leur fausse abstraction, stupide, immobile, incapable de produire la moindre des choses sensée en politique et en économie. Hollande le miséricordieux est, par eux, dépouillé de tout ce qui constitue la nature réelle de la science politique et économique. C’est pourquoi l’État-PS représente nécessairement « le suprême Néant » de « Hollande le miséricordieux immigrationniste« .

Les idéologues de l’égalitarisme socialiste et de la déconstruction GOF-LGBT qui infiltrent l’État-PS ont enlevé à la vie politique du pays toute forme d’intelligence, toute vie et toutes les qualités déterminantes des rapports actifs et créatifs des forces de travail en France. Hollande le miséricordieux, le président de la nomalitude, incarne le mouvement même de la pensée socialiste vide sens, grâce auquel la pensée de sa réélection imaginaire ne peut être que très lourdingue, ne laissant paraître que l’immobilisme absolu.

Hollande le miséricordieux, c’est l’impénétrabilité et la religiosité de la déconstruction GOF-LGBT. La Révolution des post-soixante-huitards, ce sont les contes absurdes de l’égalitarisme socialiste qu’on raconte à l’école et toutes sortes de doctrines monstrueuses qu’on enseigne aux enfants, avec l’idéologie des « ABCD de l’égalité« , le prosélytisme et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, contre la laïcité. Les théologiens GOF-socialistes jugent les contes absurdes de l’égalitarisme socialiste « profonds et très justes« , précisément parce que c’est monstrueusement socialiste et absurde. Hollande le miséricordieux, a tourmenté l’existence de quelques millions de pauvres Français et il les a condamnés à « l’enfer du chômage« .

Ce terrible problème de « l’enfer du chômage » est explicable par la politique de Hollande. C’est-à-dire que si l’enfer du chômage est absurde, c’est que l’absurdité du chômage est la seule réalité qui ne se laisse pas expliquer autrement que par la politique absurde monstrueusement bêtement socialiste de Hollande. Pour les socialistes, l’enfer du chômage résume l’essentiel de la théologie socialiste : « Credo quia absurdum est« , « Je crois à l’absurde des prédictions de Hollande. J’y crois précisément et surtout parce que c’est absurde ! »

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Nanouche, blogueuse
      Partager sur Facebook Twitter Google + Bénissez-moi mon père parce que j’ai pêché, pas de bol mon fils, vous grillerez en enfer : A...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Jack Chevalier, Directeur de la com
      Partager sur Facebook Twitter Google + Sondage du jour : « Le mandat de François Hollande est-il rentré dans l’histoire ? » O...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer