• ads
RELIGION VILLE

Pourquoi la déchristianisation de la France conduit-elle à sa destruction ?

De Virginie Vota Chargée de mission,
. Société
4 octobre 2016
106 Vues
Virginie Vota Chargée de mission
Virginie Vota Chargée de mission

Que l’on soit croyant ou non, il convient d’admettre que l’Héritage historique de notre pays est indissociable de son origine spirituelle. Comme le rappelle Pierre Hillard, « l’âme de la France, sa civilisation et les caractéristiques propres de son peuple sont dus à un fait majeur : le baptême de Clovis dans la nuit de Noël 496. Cet événement capital permit de jeter les fondements du premier royaume catholique après la chute de l’Empire romain. » [1]

Bien que nous vivions actuellement dans un système laïque, sous le régime Républicain, les vestiges de notre Passé Catholique subsistent au cœur de notre société : églises, Cathédrales, fête de noël, adages de notre langue, Art (peinture, musique, Littérature…), etc. Telles sont les racines historiques, culturelles et spirituelles des Français.

Le psychologue Carl Jung l’avait démontré au cours de ses recherches, en étudiant différentes sociétés : la religion est un « besoin de l’âme » ainsi que Simone Weil l’écrivit dans L’Enracinement, prélude à une déclaration des devoirs envers l’être humain (1949). Dans un séminaire publié sous le titre de The Symbolic Life  (la vie symbolique) à Londres en 1939, le psychologue expliquait que l’absence de « vie symbolique » causait des névroses parce que l’esprit humain, ne pouvait se satisfaire de la « vie banale », dépourvue de tous mystères. Ses études ainsi que ses observations ont démontré la nécessité de s’appuyer sur des croyances pour transcender notre condition terrestre et lui donner un sens. Jung remarque également que l’absence de religion provoque une « solitude intérieure abyssale, une solitude qui ne peut être étanchée par quoi que ce soit d’autres. Vous pouvez être membre d’une société comprenant une centaine de personne et vous sentir encore seul ».

Et pour cause ! A quoi bon s’imposer un ordre moral, une droiture des sentiments, des limites comportementales, s’il n’existait aucun idéal vers lequel tendre ? La disparition de « l’esprit guerrier » résulte de la perte de nos croyances. Autrefois, les grands combattants étaient exaltés par l’idée de réaliser des exploits qui leur valaient des mérites jusque dans l’au-delà. La mort apparaissait comme un passage, un commencement, non une fin. De fait, l’homme transcendait littéralement sa condition. Aujourd’hui, nos dirigeants, castrés spirituellement ignorent le sens du mot Honneur : mous et impotents, ils laissent notre pays en proie à l’invasion barbare –pire, ils l’encouragent au nom tronqué de la déesse républicaine « solidarité »…

Que devient une population sevrée de son héritage spirituel ? Un exemple récent nous le montre en Europe : l’Espagne. Après la mort de Franco et la transition démocratique aux alentours de 1975, le pays bondit vers la « modernité ». L’Etat autrefois construit sur un modèle familial, ainsi que l’influence de l’Eglise, formaient une société traditionnelle. La démocratie et la déchristianisation de ces cinquante dernières années ont provoqué une remarquable transformation des mœurs : éclatement de la famille, divorces, mariages homosexuels, avortement, consommation de drogues, rave-party, etc. ou ce que l’on nomme communément « libération ».  Quant à savoir si des êtres humains qui prennent pour seule loi leurs désirs et leurs plaisirs sont véritablement « libres », c’est un sujet que nous ne débattrons pas ici…

Il n’y a rien d’étonnant dans ce phénomène. Pour revenir à la France, n’oublions pas qu’autrefois, les prescriptions divines (la loi naturelle), immuables, bonnes et justes, supplantaient toujours la loi humaine qui changeait selon les époques ou les situations. Lorsqu’ils établissaient de nouvelles règles de droit, les hommes se conformaient au Droit divin ou Droit naturel avec l’assurance d’accéder ainsi à la vie éternelle. Depuis la Révolution, cette loi divine a été remplacée par les Droits fondamentaux ou la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : c’est à eux que se réfèrent désormais les législateurs, auteurs des lois. Comme Adrien Abauzit le rappelle dans sa dernière intervention pour Radio Courtoisie, « le socle de notre Droit est le bloc de constitutionnalité […] C’est la philosophie des Lumières, au cœur de notre Droit, qui nous empêche de nous poser la question de l’identité ». [2] Les Droits fondamentaux substitués au Droit divin représentent ce que Jean-Louis Harouel appelle « la religion des droits de l’homme ».

Rien ne garantit plus notre identité culturelle, spirituelle ou historique dans le Droit positif ! Nous en connaissons les conséquences aujourd’hui : au nom de la liberté et de l’égalité, les frontières éclatent pour laisser les migrants affluer dans notre pays, toucher des aides sociales, être relogés gracieusement… « Black Lives Matter » envahit notre capitale ; « le mariage pour tous » s’érige en loi ! Les divorces et les IVG se multiplient. La cellule familiale, dernier rempart, éclate. Et n’en déplaise à Najat Vallaud Belkacem, la « théorie du genre » s’invite effectivement à l’école via le dispositif expérimental « ABCD de l’Egalité » mis en place depuis 2013 et ce jusqu’en 2018. Ceci est une liste non exhaustive… Pendant ce temps, l’INSEE publie des statistiques confirmant que le Grand Remplacement n’est pas un mythe. [3]

La déchristianisation de la France conduit à la destruction de notre peuple et de notre culture ; à la négation de nos valeurs et de notre honneur. Les faits l’attestent, que l’on soit croyant ou non.

Face à de tels constats, seul un miracle de la Providence assurerait encore le salut de notre pays. Pourtant, l’Histoire nous fournit toujours des pistes de réflexions ainsi que des sources d’espoir. Souvenons-nous de Sainte Jeanne d’Arc, cette jeune fille de 18 ans qui prit la tête d’une armée et jeta les Anglais hors de France… Rien n’est impossible.

SOURCES :

[1] http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/jeanne-darc-contre-le-nouvel-ordre-mondial,21241

[2] https://www.youtube.com/watch?v=fSmBPN5ju0A&feature=share

[3] http://www.causeur.fr/insee-immigration-grand-remplacement-40347.html

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Ainsi donc, le deuxième tour de cette élection verra s’affronter Macron et Marine Le P...
      Minurne blogueur résistant,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Bien manipulé par le Système, le peuple français a donc qualifié pour le 2ème tour de l’élec...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer