• ads
img_3067

Historique ! Un Président sortant tellement fier de son bilan qu’il a décidé de ne pas se représenter !

De Pierre Parrillo, Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/
. Politique
2 décembre 2016
53 Vues
Pierre Parrillo Blogueur
Pierre Parrillo
Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/

Françoix Hollande ? Tu ne le reverras plus !

Hallucinant…

Il aura fallu pas loin de 10 minutes au Président sortant pour nous dire qu’il ne sera finalement pas candidat à sa propre succession. Fort heureusement pour lui, à l’entendre, son bilan est particulièrement remarquable, au sens positif du terme évidemment !

Tellement remarquable qu’il ne va pas prendre le risque de le confronter à l’opinion des français. Là où ce matin tout le monde salue le courage et l’humilité d’un homme, moi je dénonce la lâcheté et la facilité d’un type dont le manque de courage aura été sa marque de fabrique tout au long de son quinquennat, à un point tel qu’il refuse désormais de se confronter au verdict des urnes !

Le moment est néanmoins historique… D’ailleurs François Hollande a souvent réfléchi durant son quinquennat sur la manière dont il pourrait marquer l’histoire de son empreinte… Je crois qu’il a désormais sa réponse : jamais avant lui dans toute l’histoire de la 5ème République, un Président sortant n’avait osé renoncer à assumer son bilan face aux français. Jamais. Depuis 1958 !

C’est vous dire la marque qu’il laissera dans l’histoire… Aussi belle qu’une trace de…

Du coup, alors que viennent de s’ouvrir les dépôts de candidatures des candidats à la primaire de la gauche, il se pose désormais la question de savoir qui représentera la majorité sortante…. Il y a un bilan et ce bilan devra bien être soumis à l’approbation ou non des français dans les urnes !

Selon les premiers éléments dont nous disposons, Manuel Valls pourrait annoncer sa candidature à l’issue d’un meeting au doux nom populiste, organisé par le premier sectaire du Parti Socialiste Jean-Christophe Cambadélis.

Manuel Valls deviendrait donc le candidat de la gauche ? C’est en substance ce que suggérerait son interview au JDD, où celui-ci disait notamment : « Je prendrai ma décision en conscience ». S’en est suivi lundi dernier un déjeuner houleux à l’Elysée (selon certains) au terme duquel Manuel Valls a réaffirmé publiquement sa loyauté à François Hollande… De fait, cela suggérait que l’un venait de céder face à l’autre, comme je l’ai tweeté à ce moment-là : il ne suffisait plus que d’attendre pour savoir lequel ! On a la réponse depuis hier soir…

Le souci c’est que si Manuel Valls est candidat, c’est parce qu’il pourrait avoir poussé François Hollande à se désister sous peine très certainement d’être face à lui dans la primaire de la gauche. Le Premier Ministre a forcé la main du Président sortant. Et les français n’aiment pas les gens qui s’imposent de cette manière. Encore moins ceux que les médias vont nous présenter pendant de nombreuses semaines comme une évidence. On a vu ce qu’il s’est passé avec le Brexit, la candidature de Clinton ou encore la victoire annoncée un peu trop vite « d’Ali Juppé, grand Mufti de Bordeaux ». (désolé mais ça me fait toujours autant rire…)

Les français n’aiment pas qu’on leur dise comment ils doivent voter. Ils veulent rester libres ; libres de leurs choix et de leurs opinions !

Il ne faut d’ailleurs pas oublier qu’en 2011, au terme du premier tour de la primaire du PS, Manuel Valls n’avait récolté que 5,63% des suffrages exprimés… Pourquoi diable aurait-il la prétention de croire pouvoir faire plus ce coup-ci, surtout après la désinvolture qui pourrait être la sienne ?

Jacques Chirac avait laissé la place à Edouard Balladur en 1993 parce qu’il savait qu’un Premier Ministre sortant n’avait quasiment aucune chance d’être élu. Allons-nous vers une nouvelle validation de cette théorie ? Patience…

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
      Partager sur Facebook Twitter Google + Jupiter a encore frappé. Non, non. Pas le Dieu romain mais notre président. Vous savez bien ...
      Elzate Ymacan,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Bonjour, je ne suis rien. Je fais partie de toutes ces petites gens qui ont arrêté l’é...
      Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
      Partager sur Facebook Twitter Google + Non, bien sûr, je déco … ne, je plaisante ! Mais même le calamiteux François Hollande, aux m...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer