• ads
bobigny

Pour le syndicat des journalistes Fillon est aussi coupable que « des incendiaires des cars régies de RTL et Europe 1 »

De Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/,
. Politique
14 février 2017
26 Vues
Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/
Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/

Je croyais qu’avec Sarkozy on avait pu tout voir de ce pouvait être un acharnement médiatico-journalistique contre un homme politique. On le grima en Pétain, on lui prêta des casseroles qu’il n’avait pas, on lui prêta des propos qu’il n’avait jamais tenu, etc… Vous vous en souvenez ? Et bien non, je n’avais pas tout vu.

Avec l’affaire Fillon, c’est pire et différent. On voit avec une quasi sidération BFM s’en donner à cœur joie, inventer  » des manifestations anti-Fillon  » là où seulement une vingtaine de glandus tapent sur des casseroles et insister lourdement sur les 3 hypothèses qui attendent maintenant Fillon: Le classé sans suite avec seulement 5% de chance, la mise en examen avec 45% de chance et tant qu’à faire la correctionnelle avec 50% de chance ! Et quasi la même tambouille sur Itélé, dans Libé, Le Monde ou Le Parisien. A-t-on déjà vu un tel lynchage sous la cinquième ? A priori, non. Les journalistes n’aiment pas Fillon, normal, il a (avait?) toutes les chances de l’emporter et de balayer cette gauche social-libérale toute énamourée par ce si charismatique Macron.

Il faut dire que le Fillon ne les épargne pas non plus les journalistes; comment pourrait-il en être autrement après le formidable travail de sape qu’ils exercent depuis une quinzaine de jours ? Mais au moins, ne les insulte-t-il pas et prend bien soin, lorsqu’il les étrille,  de choisir ses mots, parfois même avec humour.

Aujourd’hui, les journalistes ont décidé de passer la cinquième en faisant intervenir leur très à gauche syndicat national, le SNJ. Celui-ci publie une tribune intitulée  » Halte au Feu, Monsieur Fillon ! « . Un titre qui ne manque pas de sel après les émeutes des nuits précédentes.

Dans ce communiqué, Fillon est accusé de rendre la presse responsable de ses malheurs. Le Canard et France 2 n’auraient fait que leur travail: il est vrai, le premier en torpillant opportunément (alors que les faits étaient connus depuis longtemps) un candidat à la présidentielle, le second en produisant une vieille vidéo dont même l’auteure britannique reconnaîtra qu’elle avait été trompée sur l’utilisation qui en serait fait.

Dans le deuxième paragraphe du communiqué, le SNJ condamne le fait que Fillon puisse invectiver la presse lors de ses meetings et n’hésite pas à le comparer à… Donald Trump:  » La récente campagne électorale aux États-Unis au cours de laquelle Donald Trump s’est ainsi comporté a démontré que les violences verbales du candidat et de son entourage pouvaient se traduire par des violences physiques de militants et sympathisants à l’encontre de journalistes. » J’ai été à plusieurs meetings de droite, un de Fillon, et je n’ai jamais vu qui que ce soit s’en prendre aux journalistes, tout juste quelque huées. Et ce faisant, le SNJ oublie de rappeler comment le FN, ce week-end, a éjecté sans ménagement d’un meeting les journalistes de Quotidien, l’émission de Yann Barthès ou les multiples et violentes saillies mélenchonesques contre les journalistes… Comparer Fillon à Trump, fallait oser !

Le plus dégueu était à venir dans la suite et fin du communiqué:  » Le SNJ, première organisation de la profession, appelle François Fillon et ses soutiens à se ressaisir et à faire cesser ce « spectacle » indigne d’une démocratie, avant que ne survienne un grave incident dont ils porteraient alors l’entière responsabilité. Leur responsabilité ne serait pas moins grande que celle des incendiaires des cars régies de RTL et Europe 1, hier soir à Bobigny  « . Ou comment associer dans le même panier la racaille qui met le feu dans les banlieues et François Fillon, ça aussi, fallait oser.

Le SNJ est au journalisme ce que le SM est à la magistrature, chacun son mur des cons, en toute impunité.

 

Mais le SNJ, c’est aussi 53% des journalistes et la main mise sur la commission d’attribution (et de renouvellement) des cartes de presse alors autant dire que si l’on veut obtenir ou garder sa carte, on ne le contrarie pas et/ou on s’exécute !

Un spectacle indigne de la démocratie qu’ils écrivent…

Ce qui est indigne de la démocratie c’est de voir cette corporation de plumitifs et de journalopes manipuler les masses, faire un tri partial entre les infos qui comptent et celles qu’elle choisit de transmettre, influencer sans vergogne le vote des citoyens, omettre sciemment les vérités qui ne sont pas les siennes, occulter volontairement certaines événements et en minimiser d’autres, traiter a minima les déboires judiciaires du FN, les frais de bouche de Macron ou les fraudes fiscales de Mediapart, se substituer à la justice, utiliser frauduleusement des pièces d’un dossier d’instruction, travailler à charge et trop rarement à décharge,…

C’est tout cela et plus encore qui est indigne de la démocratie, mesdames-messieurs du SNJ et croyez moi, pas besoin d’une incitation de François Fillon pour avoir envie de vous mettre deux baffes; il suffit juste de voir votre suffisance et de constater votre partialité !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Jonathan Sturel,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il n’a échappé à personne que depuis qu’elle a commencé, cette campagne présidentielle resse...
      Corto74 Blogueur corto74.blogspot.fr/,
      Partager sur Facebook Twitter Google + N’ayons pas peur des mots: Je suis absolument scandalisé, écœuré et révolté par la tou...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer