• ads
républicains

48 heures après le 1er tour les dirigeants des Républicains ont tous rejoints Macron

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Politique
25 avril 2017
70 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

Les jeux sont faits, rien ne va plus !

Le prochain président de la République sera Emmanuel Macron, et nous allons en consommer durant cinq ans, que cela nous plaise ou non et cela ne nous plaît pas, mais nous n’y pouvons rien !

Tous ont déjà rejoint Emmanuel Macron, ceux qui hésitent encore, peu nombreux, ne tarderont pas à se prononcer également pour lui.

Même François Fillon n’a pas eu la décence de patienter jusqu’à aujourd’hui, il s’est soumis dans la minute qui a suivi, comme il s’était soumis durant un quinquennat à Sarkozy.

Mais ses électeurs se soumettront-ils ?

Qui seront les ministres d’Emmanuel Macron ? Ils veulent tous une place. Les plus rapides à le rejoindre seront les mieux servis.

Premier ministre ? Pourquoi pas Baroin ? Dès l’affichage des pourcentages il lui a fait parvenir sa carte de visite. Il aurait été le premier ministre de Sarkozy, puis de Juppé et ensuite de Fillon, alors pourquoi pas celui de Macron !

Nicolas Dupont-Aignan ne s’est pas encore prononcer mais il va le faire à son tour ce début de semaine et pourtant sa seule étincelle de génie serait de se taire car non seulement il est un perdant mais, ce qui est bien plus grave, il fait perdre les autres, ceux qu’il pourrait aider.

Quel mot d’ordre a-t-il la prétention de donner ? Aucun.

Tous ses électeurs vont rejoindre Marine Le Pen au second tour, que cela lui plaise ou non.

Nicolas Dupont-Aignan se retrouve, comme on dit chez nous : « une main devant, une main derrière ».

Qu’il ait au moins un ultime sursaut courageux : que « Debout la France », pour ce qu’il en reste, rejoigne le Front National pour les législatives, puisque personne d’autre ne veut de lui : ni Les Républicains, ni les Centres, ni Macron qui pourtant accueille tout le monde à bras ouverts !

Puisse-t-il avoir un dernier sursaut intelligent : qu’il se retire définitivement, qu’il quitte le royaume des illusions, qu’il revienne sur terre et qu’au lieu de rêver aux lendemains chantants il se contente des Yerres présents !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Les langues se délient enfin, après l’énième attentat subi sur notre sol et le cap des 200 v...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La gauche portera devant l’histoire une lourde responsabilité dans le domaine de l’immigrati...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer