• ads
touche pas à mon armée

Emmanuel Macron doit rendre les 850 millions d’€ qu’il a pris à notre armée et augmenter son budget comme promis

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
14 juillet 2017
152 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

On aime dans notre pays, ou plutôt parmi nos élites mondialisées de dénigrer la police, la gendarmerie, l’armée et tout ce qui est en rapport avec l’autorité de l’Etat. On les conspue, on les insulte, on leur supprime du budget pourtant nécessaire à la protection de nos concitoyens, on les brime en leur donnant l’ordre de ne surtout pas aller dans les cités afin d’en finir avec les trafics de nos chances pour la France, on les traite de raciste etc.

Ce corps de métier est chaque jour sur la sellette, pourtant il continue à faire face malgré tout et le danger qui chaque instant le guette. Je rappelle les statistiques de l’année 2014 paru sur France Info « Près de 8.300 policiers et gendarmes ont été blessés en mission l’an dernier en France, d’après les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales et de la Direction générale de la police nationale. Ce sont les policiers qui sont le plus souvent blessés : 5.800 contre 2.300 gendarmes en 2014. Ce qui fait donc une moyenne de 22 blessés par jour en moyenne parmi les agents des forces de l’ordre. » Ainsi, rapporté sur une journée 23 policiers et gendarmes sont agressés.

Bien-sûr Emmanuel Macron s’en fout il leur pique les restes de leurs deniers pour évidemment boucher des trous budgétaires qu’il a créé sous Hollande. Il n’en a de toute façon d’yeux que pour la racaille qu’il veut absolument voire dehors. Par conséquent nous sommes face à des bêtes sauvages, des individus n’étant plus des êtres humains, mais des barbares aveuglés par le sang et l’envie d’en découdre. Seulement cela n’inquiète personne, nos criminels seront ainsi jugés 4 ans après les faits, ils viendront tête basse, la larme à l’œil, demandant pardon, qu’ils ne recommenceront plus, et ils seront relâchés afin de continuer leurs jeux de massacres. L’histoire en France est visiblement un éternel recommencement.

Pourtant Macron se montre comme une sorte de chef de guerre alors qu’il n’a jamais été des leurs, et se permet même de donner des leçons à des militaires à bout, je pense à ceux de l’opération sentinelle vivant dans des logis indignes alors qu’ils sont 10 000 à protéger les Français, je pense aussi à ces 4000 militaires au Mali faisant un job formidable contre le djihadisme sur territoire quatre fois plus grand que la France avec quelques matériels, j’ai appris ça ce jour sur CNEWS, des années 70, oui vous lisez bien des années 70.

Aucune honte malgré tout à prendre dans leur budget. Non décidément je ne crois pas en Macron et pense que son quinquennat sera au mieux l’équivalent de celui de Hollande.

 

  • Commentaires

    Commentaires