• ads
macha méril

Harcèlement au cinéma : l’actrice Macha Méril condamne toutes ces comédiennes qui se disent harcelées

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
9 novembre 2017
206 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

« Ça fait partie du jeu », reconnaît Macha Méril. L’actrice a relativisé le drame du harcèlement sexuel – au cinéma.

Couac dans le choeur des vierges effarouchées.

Interrogée sur l’affaire Weinstein dans le cadre du magazine culturel Stupéfiant ! lundi 6 novembre 2017, France 2 a donné la parole à quelques femmes du septième art hexagonal sur le thème du harcèlement sexuel dans le cinéma français.

Parmi elles, Macha Méril a donné libre cours à sa liberté de parole. Arguant « qu’il est impossible qu’un metteur en scène ne tombe pas amoureux de son actrice », elle a fait valoir que ce choc émotionnel est même nécessaire pour que « le public [puisse] ensuite adorer ce personnage », la comédienne de 77 ans estime en effet : « Ça fait partie du jeu, ça fait partie de cette espèce de zone un peu trouble dans laquelle, quand on veut faire du cinéma, on se lance. »

Des stars comme Catherine Deneuve « à l’abri »

Macha Méril ne parle donc pas de harcèlement. Elle reconnaît avoir elle-même été confrontée à des réalisateurs hardis mais, bien que féministe, elle ne s’en offusque pas. « Quelque fois ça me plaisait, quelque fois ça me plaisait pas », avoue-t-elle, avant de considérer : « Je trouve qu’il n’y a rien de mal à ça. »

Elle rapporte en outre que « le producteur de ‘Belle de jour’, Raymond Hakim, était un homme qui adorait les actrices et ne se gênait pas ». Et de préciser qu’en revanche, sa partenaire à l’écran, Catherine Deneuve, « était à l’abri », car « on avait besoin d’elle pour ce film, donc (…) il ne fallait pas qu’elle soit importunée ».

« Dans ces métiers-là (…) on ne va pas loin du feu, on va dans des zones extrêmement brûlantes, » insiste encore Macha Méril.

Et d’estimer que, si on n’est pas prête à se brûler, « alors, il faut pas être actrice ».

En septembre 2014, à 74 ans, elle a épousé le compositeur Michel Legrand, 82 ans, civilement à Monaco, puis à la cathédrale orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevsky à Paris.

En 2017, elle s’afficha en soutien d’Emmanuel Macron, 39 ans, marié à une femme divorcée de 24 ans son aînée, aux côtés d’autres actrices, dont notamment l’actrice Danièle Evenou, 74 ans, en couple avec un homme de 16 ans son cadet.

La starlette Julie Gayet, 45 ans, serait toujours en couple avec François Hollande, 63 ans.

  • Commentaires

    Commentaires