• ads
la-france-meurt..

La France se meurt mais le spectacle pitoyable des politiciens continue

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Politique
30 novembre 2017
15 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

Ils veulent le beurre et l’argent du beurre mais ils ne veulent plus la crémière, Marine !

C’est leur choix, ils sont libres mais également libres, s’ils ont un brin d’honneur, de renoncer à leurs mandats obtenus grâce aux voix du Front National et, justement, de la crémière !

Un député, José Evrard, a rejoint celui qui, déjà dans un premier temps, a fui en emportant dans son bagage le nouveau nom retenu par le FN : « Les Patriotes », leur coupant ainsi l’herbe sous les pieds.

José Evrard est, selon son nouveau maître, Florian Philippot, « Un homme de conviction et de sincérité » ! Conviction, quand responsable du Parti Communiste de sa région il le quitte pour rejoindre ce qui était, selon lui et avant sa désertion, l’extrême droite ?

Un homme de sincérité qui quitte un parti où l’on ouvre les bras à l’immigration et à l’islamisme et qui de tout temps fut l’ennemi de notre armée, de nos soldats, des policiers ! Un parti qui protège les « antifas », les « casseurs » et, soudain, rejoint un FN où l’on se bat depuis des décennies contre tout ce qu’il a défendu depuis sa jeunesse, un parti qui a été de tout temps l’ennemi mortel du communisme ?

Un homme courageux : ne vient-il pas de déclarer dans la presse « qu’il abandonne le Front National parce qu’il est dans un état catastrophique ! »

Comment peut-il accepter de conserver son siège à l’Assemblée Nationale alors qu’il sait qu’il a été obtenu grâce aux voix des « fachos », mais qu’il sait également qu’il le perdra s’il n’a plus ces voix ?

Certes il ne siègera plus aux côtés des autres députés du FN, désormais pestiférés, mais il continuera à percevoir ses indemnités…et le reste, qu’il a gagné de haute lutte, non pas grâce à Philippot mais au FN et à Marine !

C’est le cas également de Gérard Marchand, maire de Brachay (Haute Marne), de Guillaume Kaznowski, de deux eurodéputés, de 20 conseillers régionaux, d’un conseiller départemental, et d’élus municipaux, qui ont rejoint le Philippot et, comme par hasard, pour la plupart des gens de gauche, des communistes et des chevènementistes, comme le sont tous ceux arrivés dans le sillage du « traitre ».

Tous savent qu’ils ne seront plus réélus sans les voix du FN mais ce qui a été pris et bon à conserver, n’est-ce pas le cas de Florian Philippot ? Qui serait-il sans le Front national ? Vous le connaissiez avant ? Vous ne vous souviendrez plus de lui après…vous souvenez-vous de Mégret ?

Le Front National doit redevenir le parti d’opposition au pouvoir, quel qu’il soit, sur ses fondamentaux de toujours : l’immigration, l’islamisme, le droit du sang, la famille, la France d’abord, etc. car nous allons « bouffer » du Macron durant dix années !

Il n’y a plus de gauche, plus de communisme, plus de socialisme et une France Insoumise dont la seule voix que l’on entend est celle de l’Obono et de son racisme antiblanc et pro-islamiste, qu’un Mélenchon, devenu un pantin gesticulant et vociférant, n’ose même pas éjecter alors qu’elle démoli chaque jour un peu plus le petit mur de briques qu’il avait cru bâtir !

La droite ? Laissez-moi rire : « Agir » des constructifs, dont le leader les laisse tomber pour rejoindre En Marche, bien plus rentable. « Libres » de Valérie Pécresse, sur le banc des remplaçantes avant d’attendre de se lancer sur le terrain. « La France ambitieuse » de la girouette Estrosi, dont on a pu apprécier lundi l’élite qui l’entoure et enfin Laurent Wauquiez qui, pour l’instant, tient bon la rampe, à la condition que le « Nouveau Front National » arrête de lui faire des crocs en jambes quotidiens en lui demandant sa main. C’est lui seul qui peut l’offrir, mais certainement pas pour l’instant.

La France se meurt mais le spectacle continue…bravo, bravo, applaudissez braves gens !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Ils sont beaux nos syndicats toujours à l’affut pour s’épancher vers les chances pour la Fra...
      Christian Vanneste, Député honoraire Président du RPF
      Partager sur Facebook Twitter Google + Un terroriste emprisonné à Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais a poignardé trois surveilla...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + On nous dit que l’immigration n’augmente pas, qu’il s’agit en réalité de fantasme, de fausse...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer