• ads
affaire-maelys-les-parents-font-appel-a-un-medium_f0b66f8cefb83cfc641b336f9a2d6f5e (1)

Disparition de Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre. Il faut rétablir la peine de mort pour les assassins d’enfants

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
1 décembre 2017
1 View
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Nous apprenons ce jour qu’il ne fait aucun doute que le suspect dans la disparition Maëlys est le kidnappeur, il ne fait aucun doute non plus que celui-ci a assassiné cette petite fille de 9 ans. Cette dernière a disparu depuis 3 mois, si celle-ci n’avait qu’été kidnappée par ce vil personnage, nous l’aurions forcément retrouvé.

La preuve par la vidéo montrant cette môme dans la voiture de ce repris de justice, on ne peut plus aujourd’hui croire qu’il n’a rien à voir dans cette histoire, d’ailleurs nos juges ont enfin décidé sa mise en examen, l’évidence sautant aux yeux.

Comme les parents j’avais espoir de la survie, mais aujourd’hui force est de reconnaître que c’est trop tard. Ces ordures se débarrassent dès les premières heures de leur victime, ne faisant pas de sentiment mais ne voulant s’encombrer de personne. Ils tuent et jouissent de l’acte sur le moment présent, c’est leur leitmotiv.

Ils prennent plaisir aussi à faire souffrir les familles, les proches, ils se murent dans le silence, sans qu’on puisse rien leur faire sortir, la loi empêchant tout traitement on va dire exceptionnel.

Ils tournent dans toute la France, assassinent des enfants, rappelez-vous la jeune Alexias ou le petit Lucas 7 ans, il y a quelques temps de cela c’était Chloé 9 ans assassinée et violée par un repris de justice étranger. Ces monstres seront au pire, emprisonnés pour 22 ans de détention puisque la perpétuité réelle n’existe pas en France, ils sortiront et continueront d’assassiner nos enfants.

Pire, le meurtrier du petit Lucas, étant considéré comme « pénalement pas responsable » sera soigné dans un hôpital psychiatrique et remis en liberté après traitement.

Nous ne pouvons laisser des bêtes sauvages dans nos rues. La peine de mort doit être rétablis, la guillotine de sorti, autrement n’est pas possible, cela voudrait dire qu’en réalité leur acte est pardonnable, tout du moins par les hommes. Comment expliquer aux parents que le coupable dans 25 ou 30 ans sera en liberté ? Il ne sera pas très âgé environ 60 ans suivant la peine.

Non il faut s’en débarrasser définitivement, le risque de récidive n’est pas tenable. On ne peut pas jour avec la vie de futures victimes qui seront des enfants.

Je demande donc l’organisation d’un référendum demandant aux Français si oui ou non ils le rétablissement de la peine de mort aux assassins d’enfants. La seule chose censée à faire, que les Français choisissent, c’est ça la vraie démocratie.

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Nous apprenons ce jour qu’il ne fait aucun doute que le suspect dans la disparition Maëlys e...
      Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
      Partager sur Facebook Twitter Google + Pour Edwy Plenel la « Une » de « Charlie hebdo » fait partie d’une « campagne générale de gu...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La France est devenue folle, où plutôt ces représentants. Noël est ainsi un problème pour no...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer