• ads
robin-des-rois-e1506591779335

Robin des Rois et sa caste de privilégiés…

De Nanouche, blogueuse
. Politique
26 mai 2018
26 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

L’argent magique n’existe pas… Donc, il n’y en a pas pour les Hôpitaux, ni pour les EHPAD, ni pour les gardiens de prison, ni pour les forces de l’ordre (qui ont bloqué le périph le 22 contre la réforme des retraites que la Macronie veut leur imposer), ni pour les pompiers, ni pour les retraités, etc… Mais PtitMacron a annoncé jeudi la mise à disposition par l’Agence française de développement d’une enveloppe de 65 millions € pour participer au financement de start-up africaines… Oh de l’argent magique ! Pour recevoir ses amis « people » et organiser des dîners à l’Élysée de l’argent, il en a, aussi. Tout comme pour voyager. Macreux1er en Russie pour prendre des leçons de : diplomatie, géopolitique, realpolitik, savoir-vivre, d’éducation et de maintien ! Gabegie depuis un an pour que « Sa Saigneurie » puisse rayonner à travers le monde et auprès de ses « amis ». Donc, pour compenser les milliards de cadeaux à ses amis « premiers de cordée » ainsi qu’à sa caste d’énarchiques (+10.6 milliards pour les ministères et le personnel), Macronéron a eu une idée « géniale » : s’attaquer aux aides sociales de ceux qui ne sont rien, afin de faire croire à sa pseudo-réforme de la dépense publique, ah forcément, ce ne sont pas les personnes handicapées qui manifesteront dans les rues… Donc, pour généraliser, il y a les RIENS qui vivent en dehors de Paris et des banlieues, mais qui n’ont besoin de rien, ni de la présence de L’État ni de rien d’autre…  Et les autres, qui n’ont pas la même valeur sur l’échelle de son MÉPRIS. C’est que ça vote, les banlieues… Abracadabra et poudre de perlimpinpin… Robin des Rois a de l’argent magique clientéliste, il annonce : « un catalogue de mesures » pour ces quartiers qui concentrent les difficultés économiques et sociales, en soulignant que « l’enjeu n’est pas tant budgétaire que de mobilisation et d’efficacité ». Intitulé du rapport : « Vivre ensemble – vivre en grand la République », Macreux1er appelle à une « réconciliation nationale » avec notamment une relance de la rénovation urbaine, à l’arrêt dans de nombreux quartiers – le financement promis par l’exécutif a été doublé à 10 milliards €… Oh, de l’argent magique ! PtitMacron au chevet des banlieues qui sont les seules en souffrance en France, apparemment. Ah, ça les promesses, il sait faire, d’ailleurs, pour preuve, l’installation d’un comité Théodule symbolique au titre pompeux : « Conseil présidentiel des villes »… avec l’argent du contribuable et un digne représentant de ce qui se fait de pire dans la sournoiserie ‘d’islamisme politique’ qui grignote les valeurs de la République : YassineBellatar, qui compare les « djihadistes » à des enfants qui « foutent le bordel à un anniversaire »! Une nomination scandaleuse qui en dit long sur la vision clientéliste et communautariste. « Personne ne doit être forcé de mettre un foulard mais on peut mettre un foulard » dixit Macronéron qui refuse d’entrer dans le débat sur l’islam politique au nom d’un refus « d’hystériser » les problèmes. Cela s’appelle avoir du courage. La tartufferie politique en pleine action …Ne pas dire, ne pas formuler, mais noyer le poisson. Heureux les simples d’esprit… Et cette phrase hallucinante :«Cela n’aurait aucun sens que DEUX MÂLES BLANCS, qui ne viennent pas de ces quartiers proposent un plan». C’est l’instauration d’un racisme et d’un sexisme d’État qui étaient jusqu’à présent étrangers à la France. C’est affligeant.

Le « Nouveau Monde » qu’il propose c’est l’ancien avec des mesurettes dignes d’un dessin animé pour enfants. Bref ! Macreux1er fait le constat de la violence, de l’insécurité, de la drogue, de la délinquance, et il propose de s’y opposer par de l’indignation, de la formation préférentielle, et par des encouragements à l’embauche. Il peut déjà inscrire son plan pour les banlieues dans la catégorie de ses échecs, tant il est évident que ses propos lénifiants sont d’une terrible inefficacité.

Comme toujours on nous annonce à grand renfort de trompettes que Jupiteux va parler, et après son discours, le vide sidéral apparaît bien comme la seule réalité viable.

Beaucoup de discours et zéro résultat (vive la magouille des chiffres dans tous les domaines), c’est ainsi que s’explique la politique de Macronéron. Concernant l’Europe le Mégalo se prend des « NIEN » dans toutes les langues, 154 économistes allemands viennent à nouveau de lui faire savoir, revers de la médaille en chocolat Charlemagne. Mensonge d’État, la France aurait quitté le club des mauvais élèves de L’UE, ah oui ? Pour sortir de la zone rouge des finances publiques, un État doit aligner trois budgets présentant un déficit inférieur à 3% du PIB, est-ce le cas ? Non ! La France « a oublié » de déclarer juste la veille de cette annonce, la reprise de la dette de la SNCF à hauteur de 35 milliards et… Vive les ponctions !

Le gouvernement martèle qu’il mène une politique en faveur du pouvoir d’achat des Français. Bande de menteurs. Après un encadré sur l’avis de taxe d’habitation, c’est au tour de la fiche de paye d’avoir droit à une ligne supplémentaire. L’objectif est le même pour tromper les Français: afficher le gain net de pouvoir d’achat. Bercy veut s’assurer que les résultats de ses mesures sautent aux yeux des salariés et ne soient pas masqués par d’autres paramètres. C’est à ça que se résume le pouvoir d’achat que ce gouvernement veut nous faire gober ? La poudre de perlimpinpin ferait des miracles !

La honte devrait les étouffer. Dans le rapport sur le budget 2017 de l’État, les magistrats financiers de la rue Cambon détaillent dans le menu les MANIPULATIONS BUDGÉTAIRES (quinquennaze de Hollande) des deux anciens hôtes de Bercy… Non, mais franchement, Jupiteux ne cesse de nous rabâcher les oreilles qu’il ne faisait même pas partie du gouvernement de Normal1er et qu’il n’était surtout pas à la base de son programme économique… La ruine, et aujourd’hui, c’est pire encore ! D’ailleurs, pas plus tard que mercredi, il ajouté, « c’est pas moi m’sieur, mais les autres » (twitter), phrase digne d’un gamin.

Un appauvrissement généralisé de la société avec une augmentation de la fiscalité indirecte tous azimuts et ça, c’est du concret, chaque mois, pour une majorité de Français, pendant que les « Saigneurs » de la Macronie se goinfrent de l’argent public.

Le taux de prélèvement obligatoire est  remonté à 45,4 % du PIB, d’où la pseudo-croissance. Il n’y a pas l’ombre d’un début d’action sur la dépense publique donc la solution est une fois de plus pour l’Énarchie de s’en prendre à ceux qui ne sont rien.

Et comme les Français ne comprennent rien, l’exécutif ESTIME « QUE LA CAPACITÉ DE DISCERNEMENT DES CITOYENS NE SUFFIT PLUS », «Il faut former les citoyens… » loi sur les Fake-news, traduction : il faut rééduquer le peuple ! Cette  vision insultante du peuple qui montre bien à quel point le mépris est réel chez eux, voire pathologique. 1984 en temps réel sous notre regard. Le ministère de la vérité En Marche. Tout ceci n’est rien d’autre qu’une instrumentalisation politique visant à disqualifier des discours de l’opposition et faire en sorte que le pluralisme d’opinion ‘serait’ inexistant. Jupiteux ne veut qu’une chose, que sa propagande soit la vérité pour tous, et tout le reste des fake-news ! Le chômage augmente + 3.1% en un an, la dette s’envole, zéro réforme de fonds, etc… Le contrôle de SA VÉRITÉ permet de construire une réalité voulue, pour ce faire, il commence donc par effacer les données déjà établies et conserve que ce qui a de la valeur pour lui. Le reste est oublié et doit être oublié par tout le monde. La réalité est détruite et reconstruite selon ses besoins… Cette loi ne serait qu’un outil de manipulation et de propagande, pour diriger toute la pensée d’un peuple.

Culte de la personnalité et soif de pouvoir absolu (réforme constitutionnelle) : Moi Soleil à Versailles, encore une fois, début juillet. Gabegie de l’argent du contribuable pour une nouvelle séance d’enfumage monstrueuse, pour qu’il puisse briller au milieu des dorures. Combien cela va-t-il coûter à la nation pour que Jupiteux des bacs à sable s’autocongratule ? Pour « honorer un engagement de campagne » nous fait savoir son amoureux transi Castagnettes… Si c’est pour nous dire que tout va bien, il a déjà eu deux émissions sur mesure pour nous le chanter, ceci n’est rien d’autre qu’un exercice narcissique d’un gamin qui joue au « président », imbu de lui-même et qui n’a comme résultat que des échecs ! Rien ne va plus en France : la vacance de l’État !

 

  • Commentaires

    Commentaires