• ads
macron enculé

Macron donne des leçons à la terre entière pourtant sa politique va d’échecs en échecs

De Emmanuel Bolling, Chef d'entreprise temoignagefiscal.com
. Economie
15 juin 2018
132 Vues
Emmanuel Bolling Chef d'entreprise
Emmanuel Bolling
Chef d'entreprise temoignagefiscal.com

Louis XIV est mort depuis plusieurs siècles et avec lui le siècle des lumières, mais la prétention française à donner des leçons aux autres n’a pas mollit d’un pouce.
Nos représentants se croient toujours la 5eme puissance mondiale et pensent inconsciemment que nous sommes toujours à la tête d’un empire coloniale et que nous pouvons toujours dicter nos volontés au monde.
La réalité est bien sûr toute différente.
Plus personne ne nous écoutent (sauf nos médias) et le monde entier se fout de nos discours et de nos menaces en carton pâte.
Cela se vérifie tous les jours.
Nous avons perdu la 5eme place mais gagné la 1ere en impôts et taxe, en émigration de nos entrepreneurs etc…

Nous concurrençons allègrement les meilleures républiques bananières où toutes nos « élite »se sucrent à qui mieux mieux depuis des décennies.
Voir les articles sur les corrompus de Bercy et de l’Assemblée Nationale.
http://www.temoignagefiscal.com/un-bercypapers/

Il y en a une foultitude d’autres, car schématiquement, dans toute entreprise étatique avec un énarque à sa tête se cache automatiquement un scandale financier sous le tapis.
De temps en temps il en apparaît un à la surface, il fait un petit tour et disparaît comme par enchantement des écrans, et tout ce joli petit monde retourne à « ses » affaires.
Notre république Bananière absorbe comme une éponge tous ces scandales d’énarques qui s’évaporent comme par miracle, dans la nuit des temps.
Rien ne change. Dans n’importe laquelle des démocraties occidentales, tous ces gens là, pris les trois mains dans le pot de caviar, sauteraient à la vitesse grand V.
Mais pas dans la France des donneurs de leçons.
Au maximum, nous assistons au jeu des chaises musicales, spécialité bien française (avec les impôts) et à part un léger clapotis à la surface de notre indignation, et avec la complicité des médias, tout redevient comme avant.
Bonne continuation messieurs les fonctionnaires, hauts ou moins hauts, ne vous dérangez pas pour nous.
Nous continueront, sous la contrainte « volontaire » de payer nos impôts pour vous.

Vous trouverez  un article à l’humour décapant qui nous prouvent encore une fois que  nos représentants, qui n’ont toujours rien compris au film, se ridiculisent (et nous avec) et font de nous, grâce à leur connerie, la risée du monde.
Pauvre Louis XIV…

 

  • Commentaires

    Commentaires