• ads
macron retraités

Ce sera bientôt officiel, Emmanuel Macron va supprimer les pensions de reversions

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Economie
18 juin 2018
736 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

On voit aujourd’hui ce qu’est la priorité du Président de la République et ce n’est pas les retraités. Oh que non, ils sont d’ailleurs avec la classe moyenne Française les victimes des politiques injustes d’Emmanuel Macron.

Il faut trouver de l’argent frais pour payer les assistés, les migrants, les racailles, l’immigration devenue Française et vivant de prestations sociales, les faux handicapées, les milliards jetés par les fenêtres du co-développement avec les pays du tiers-monde, les plans banlieues successifs, l’Union Européenne, les fonctionnaires du non-régalien comprenez les agences d’Etat où travaillent les amis du pouvoir ou les collectivités locales, les subventions aux médias, mais aussi des syndicats, les entreprises publiques qu’on pourrait privatiser tels France télé, radio France ou pôle Emploi et j’en passe et des meilleurs. Forcément les seuls qui paient sont les retraités, la classe moyenne et aisée et les petites et moyennes entreprises, ces trois catégories doivent payer pour tous.

Ainsi, les très riches se défiscalisent à l’étranger, et les entre guillemet pauvres eux bénéficient de tout, c’est ça la justice sociale à la Française. Par conséquent vous avez seulement 45% de contribuables dans ce pays, soit moins de la moitié alors qu’il y a 20 ans encore ce chiffre s’élevait à plus de 60%. Il y a donc moins de gens qui paient, mais toujours plus de frics à dépenser pour nombre de parasites. Plutôt donc que de supprimer toute ces formes de prestation, ce que j’aurais vraiment salué, et bien le pouvoir a décidé de racketter encore plus les retraités.

Voilà qu’un rapport du Haut-commissariat à la réforme des retraites évoque une remise en cause de la pension de réversion, ce qui signifie en langage châtié de l’administration une suppression pure et simple de cette pension. D’ailleurs Madame le ministre Buzyn n’infirme pas avec la véhémence qui aurait dû être la sienne, non elle « s’interdit rien » comprenez nous allons le faire.

Par conséquent vous aurez des retraitées veuves qui n’ont pas toujours travaillé puisqu’élevant des enfants, ou ayant forcément des trous dans leur carrière professionnelle pour ces mêmes raisons, touchant des retraites incomplètes qui se verront sucrer le peu de pension de leur mari décédé.

Macron nous disait qu’il voulait arriver à une égalité homme/femme, en réalité c’était du flan ou alors cela se fera au détriment des Français, en baissant les salaires des hommes et en supprimant la reversion. C’est ça le monde Macroniste.

SOURCE MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT

  • Commentaires

    Commentaires