• ads
AESH (2)

Asnières : Le maire (LR) refuse d’accueillir les migrants dans les logements sociaux

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
13 juillet 2018
49 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Je suis souvent très sceptique quant aux décisions des députés ou des grands élus venant de chez les Républicains, non pas que je ne crois pas dans leur honnêteté intellectuelle ou que je les prenne pour des escrocs ou voleurs. Non, je le reproche d’avoir un discours hors caméra qui est souvent plaisant à mon oreille et un discours et des actes totalement différents lorsque la caméra de la télévision vient mettre son grain de sel. Ca m’insupporte et c’est je vais vous l’avouer ce qui a fait que j’ai quitté avec perte et fracas mon ancien job au parlement.

Mais parfois lorsque ces élus font les choses biens même si c’est peut-être avec une forme d’arrière-pensée électorale et bien il faut le dire et apporter ce satisfecit. Faut pas toujours voir le verre à moitié vide.

Ainsi, j’apprends ce jour que le maire LR d’Asnières a décidé de refuser d’accueillir les migrants dans ses logements sociaux, il justifie à raison « Je ne me vois pas dire à quelqu’un qui attend un logement depuis dix ans : « Passez votre tour, un migrant vient d’arriver ». Ce n’est pas un refus de principe, je suis simplement pragmatique », affirme Manuel Aeschlimann, tout en sommant l’Etat de « prendre ses responsabilités ».

Que dire face à la logique même ?

Malgré tout ce qui est affligeant et que ce brave maire nous apprend, c’est que l’Etat demande aux collectivités locales de loger ces migrants dans des logements sociaux. Notre pays marche sur la tête, en voulant garder ces gens non -assimilables, non-éduqués, ne sachant pas même passer le balais et qui seront des sur-subventionnés.

Je ne comprends pas pourquoi nos dirigeants aiment tant ces gens, alors bien-sûr j’entends tous les arguments de remplacement, d’idéologie anti-raciste etc. Mais je me dis quand même ça ne peut pas être que ça. A moins que si.

SOURCE PEUPLE DE FRANCE

  • Commentaires

    Commentaires