• ads
les-dalton-en-marche-1

Voleurs, escrocs, menteurs, malhonnêtes, florilège des hommes politiques les plus importants de la Macronie

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Politique
19 septembre 2018
55 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Ça y est ! C’est fait !

La danse des chaises musicales est terminée !

L’Elysée a mis un point final à la mise en place de ses pions sur l’échiquier politique du « Nouveau Monde ».

Un tel verrouillage d’un mouvement politique a rarement été atteint ! L’ancien RPR est battu à plat de couture !

Emmanuel peut remercier Nicolas Hulot dont la démission a fourni l’occasion rêvée ! Pensez-donc :

  • François de Rugy est remplacé par Richard Ferrand au perchoir de l’Assemblée nationale,
  • Richard Ferrand est remplacé à la présidence du groupe des députés en marche par Gilles Legendre,
  • Christophe Castaner reste président du mouvement la République en Marche,
  • Benjamin Griveaux reste porte-paroles du gouvernement.

On pourrait presque dire que la bande des Dalton est reconstituée !

la République en Marche, on ne veut voir qu’une tête ! Emmanuel Macron place tous ses soutiens de la première heure aux postes-clefs.

Les godillots, dénoncés par la gauche du temps de « l’Etat RPR », sont redevenus à la mode ! Chaque militant du mouvement, chaque député de la majorité est prié de les chausser et de se répandre dans les médias en clamant leur confort et leur esthétique !

C’est d’abord Benjamin Griveaux dont j’ai déjà pointé les constantes leçons de « Nouveau Monde » dans mon article : « Ils sont graves à la République en Marche » qui continuera à expliquer chaque mercredi tous les bienfaits de l’action du gouvernement et à tenter de faire oublier aux Français l’avalanche de taxes et d’impôts qui les frappent et de les faire patienter jusqu’à l’arrivée hypothétique de résultats.

C’est ensuite Gilles Legendre qui partage avec Gérard Collomb une passion dévorante pour leur dieu commun, Emmanuel Macron !

Il faut le voir et l’entendre expliquer l’inexplicable et défendre l’indéfendable sur tous les plateaux télé pour se rendre compte de son incroyable mauvaise foi et de son addiction à la méthode Coué. Lui aussi avait fait l’objet d’un précédent article « Mais qui nous délivrera de Gilles Le Gendre? » C’est lui qui a déclaré alors que l’affaire Macron-Benalla battait son plein : « L’affaire Benalla est derrière nous ».

Il ne faudra pas compter sur lui pour encourager les députés de la République en Marche à se montrer créatif et critique Anvers le gouvernement !

C’est aussi Richard Ferrand qu’on ne présente plus depuis l’affaire des mutuelles de Bretagne. N’est-ce pas un risque pour l’image de la République de nommer comme troisième personnage de l’Etat, un homme qui risque d’être mis en examen dans les prochaines semaines ?

Par ailleurs, son élection au perchoir, et plus encore la primaire qui l’a choisi au sein du mouvement en marche a fait la preuve de la main-mise de l’Elysée sur le mouvement de La République en Marche avec le retrait (imposé par Jupiter ?) de Yaël Braun-Pivet qui s’était déjà illustrée en sabotant le travail de la commission parlementaire dans l’affaire Macron-Benalla. (Voir ce précédent article : « La République (en marche) des copains et des coquins »)

Et pour terminer, c’est Christophe Castaner, le prédécesseur de Benjamin Griveaux au poste de porte-parole du gouvernement à qui il a tout appris. Notamment la langue de bois et cette aptitude à abreuver son auditoire – très docile puisqu’il s’agit de journalistes – de longues tirades vantant les bienfaits du Nouveau Monde et l’esprit complexe et Ô combien éclairé de Jupiter !

Comme vous le voyez tout est en place pour que les petits soldats de la République en Marche, militants ou députés, gardent leurs petits doigts sur la couture du pantalon et défilent ensemble à la plus grande gloire de leur messie à la pensée complexe …

  • Commentaires

    Commentaires