• ads
sy zemmour

Mme Hapsatou Sy n’a pas tout dit sur ses fraudes fiscales et ses escroqueries financières !

De Dreuz Blog d'opinion dreuz.info,
. Politique
23 septembre 2018
115 Vues
Dreuz Blog d'opinion dreuz.info
Dreuz Blog d'opinion dreuz.info

Un proverbe espagnol dit à peu près ceci : « plus on monte haut sur le Mat de Cocagne, plus on dévoile son cul. »

La belle Hapsatou Sy a monté sa com très haut sur le dos d’Eric Zemmour et de Thierry Ardisson. Et cela a encouragé Valeurs Actuelles à enquêter. Ce que les journalistes ont découvert est « que le trésor public réclame à Sy des impayés pour un montant de 350.000 euros. » Plus on monte haut…

Comme je vis aux Etats-Unis, où la liberté de chacun est très respectée, et les prénoms les plus loufoques sont donnés aux enfants sans que le tissu culturel ne soit détruit, je ne peux pas être d’accord avec les arguments de Zemmour sur le fait que les prénoms français devraient sortir du calendrier des Saints et exclusivement.

Je vous livre un secret : le prénom de la jeune femme, une hispanique, qui s’occupe avec beaucoup de professionnalisme de l’assurance de mon appartement est LaPorche.

Dans cette affaire Sy, d’une part, il s’agissait d’un échange d’idées, et les échanges d’idées sont toujours bénéfiques, car ils permettent aux gens de former leur opinion, et c’est ce dont les médias français ne veulent pas. Les journalistes détestent la diversité d’opinion, et pour une raison qui dépasse mon entendement, l’audiovisuel de Service public, dont la vocation est de représenter tous les Français, n’est dirigé que par des gens de gauche, et animé par des journalistes dont la couleur politique va de socialiste à communiste. 50% des Français qui ne sont pas de gauche sont ainsi abandonnés sans qu’ils ne puissent rien y faire. Vive la démocratie française.

D’autre part, et l’hypocrisie autour du sujet est détestable, c’est dans le contexte plus large de la négation par l’ensemble des médias du Grand remplacement de société ; du refus d’ouvrir un débat national sur l’immigration musulmane ; de l’absence de démonstration que la diversité venant du tiers monde est une bonne chose ; de la diabolisation de ceux qui voudraient en parler (ils sont arbitrairement qualifiés d’extrême droite comme s’il n’existait pas dans le camps de la droite modérée, au centre et à gauche, des gens opposés à l’immigration sauvage) ; et encore une fois, de l’absence de pluralisme dans les médias, que s’inscrivent vraiment les propos de Zemmour.

Plus on monte haut, plus on dévoile son cul, mais les Français regardent le Mat de Cocagne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg

  • Commentaires

    Commentaires