• ads
l-hypothese-interdite

Il est interdit de penser que l’incendie de Notre Dame soit l’œuvre d’un attentat terroriste !

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Société
16 avril 2019
163 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Je n’ai pas le culte du complot !

Et j’ai été écoeuré quand j’ai appris qu’hier soir, après le terrible incendie de Notre Dame de Paris, des tweets imbéciles avaient circulé en sous-entendant que cet incendie tombait à pic pour éviter à Emmanuel Macron de s’expliquer devant les Français !

Infâmes et ridicules !

Mais la première hypothèse à laquelle j’ai pensé, quand j’ai vu les premières flammes commencer à dévorer le toit de la cathédrale, n’a pas été celle de l’accident.

Même si je reconnais, ce matin, à froid, que l’accident durant les travaux de réfection est la cause la plus probable du désastre, je m’étonne d’avoir été le seul, en France, à penser à l’attentat terroriste …

Je suis sidéré qu’aucun journaliste n’ait énoncé l’hypothèse terroriste ! Pourtant, certaines observations peuvent (doivent ?) être faites :

  • L’accès aux combles de la cathédrale était facilité par la disponibilité d’un échaffaudage,
  • Il n’y avait plus d’ouvriers dans les combles presque deux heures avant le début du sinistre,
  • Cet incendie intervient en pleine semaine sainte, moment sacré pour les Chrétiens,
  • Cet incendie se déclenche une heure avant le 20H avec le retentissement qu’on a pu observer.

Certes, le feu a pu être déclenché par un ouvrier puis couver pendant deux heures avant de s’étendre. C’est, je le répète, l’hypothèse la plus probable !

Mais pour autant, ne doit-on pas envisager l’hypothèse terrorisme ?

Cela rappelle un peu l’explosion de l’usine AZT à Toulouse, dans laquelle des faits troublants concernant un ouvrier musulman n’avaient pas retenu longtemps l’attention des médias.

J’ai suivi LCI toute la soirée et encore ce matin sans que jamais cette hypothèse soit évoquée. Suis-je débile ou paranoïaque ?  Ou suis-je en droit de constater que l’hypothèse de l’attentat islamique pour le désastre d’hier soir est une hypothèse interdite !

Une hypothèse interdite par le politiquement correct et l’impératif du vivrensemble.

Si une mosquée avait brûlé, les regards ne se tourneraient-ils pas immédiatement vers l’extrême droite ? Et certaines bonnes âmes de gauche ne pointeraient-elles pas instantanément les « discours de haine » du Rassemblement national, d’Eric Zemmour et d’Alain Finkielkraut » comme responsables de ce qui serait arrivé ?

Je ne demande pas que l’hypothèse terroriste soit traitée au même niveau  que celle de l’accident. Juste qu’on ose la citer …

Je constate que les médias français ont perdu depuis longtemps le sens de leur devoir d’informer et qu’ils pratiquent l’auto-censure.

En complément, je vous recommande la lecture de deux articles parus dans la Lettre patriote :

 

  • Commentaires

    Commentaires