• ads
mamie

Une mamie se suicide après s’être retrouvée qu’avec 6 euros pour vivre car sa retraite a été gelée

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
27 mai 2019
15 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Comme toujours l’injustice des institutions tombe sur les plus faibles d’entre nous, souvent j’explique comme qui de droit est ridicule avec les forts et fort avec les sans grades. Ca n’a pas manqué les retraités étant les 1ère victimes de ce monde moderne qui veut les voir de suite enterrés dans nos cimetières.

Nos séniors sont pour ces élites cosmopolites des charges, des poids dont il faut se débarrasser, ils ne sont pas une source de savoir ou d’expérience, mais une ligne comptable dans un budget national. On doit donc les prolétariser, les empêcher de vivre pour qu’ils quittent d’eux-même le monde des vivants, c’es ce qui se passe avec cette histoire sordide, celle de Mme Joy Worrall , « Alors qu’elle touchait une pension de retraite, quelques aides et bénéficiait de crédits pour vivre, elle a vu ces derniers être complètement gelés comme l’explique The Sun. En effet, la dame âgée a été victime d’une erreur administrative. Sa situation avait été réévaluée en 2017 suite à un héritage reçu en 2014.

Pourtant, lorsqu’elle s’était renseignée auprès du Département britannique du Travail et des Retraites (Department for Work and Pensions (DWP)), on lui avait répondu qu’aucun changement ne serait entrepris.

Suite à cette erreur de réévaluation, Joy Worrall est tombée dans la précarité. Toutes ses économies se sont envolées et elle n’a pas pu sortir la tête de l’eau. Ayant peu, voire quasiment rien, pour vivre, la dame âgée n’a pas osé parler de ses soucis financiers à ses enfants. D’ailleurs, elle avait toujours affirmé que le jour où elle souffrirait d’un quelconque trouble de santé ou d’un problème d’argent, elle se suiciderait dans la carrière avoisinante. »

« Malheureusement, c’est ce qu’elle a fait. Son corps a été retrouvé dans la carrière en question et comme le rapporte l’Express, il ne lui restait qu’à peine 6 euros sur son compte au moment du décès. »

Ce monde est à changer pourtant visiblement nombre d’entre nous sommes heureux de son injustice, je vais faire le parallèle avec l’élection européenne d’hier où 35% des plus de 65 ans ont voté Macron/Loiseau malgré la spoliation dont ils sont victimes. C’est à se demander si une partie de cette génération ne souffre pas d’un syndrome de Stockholm. Avec ce type de réaction il est évident que Mme Warrel fera partie d’une longue liste n’étant pas prête de finir.

  • Commentaires

    Commentaires