• ads
Racailles3

Abdallah frappait tous les soirs un livreur de journaux Français de 77 ans, pour le voler

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Société
5 juin 2019
20 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

Perpignan (Pyrénées-Orientales) – Depuis quelques mois ils avaient trouvé le bon filon : venir chercher l’argent de la tournée le soir sans avoir à travailler.

C’est ainsi qu’Abdallah et son complice s’introduisaient le soir chez ce vieux monsieur qui livrait encore les journaux à l’âge de 77 ans, il travaillait lui, et, comme si cela ne suffisait pas, Abdallah le tabassait.

Des voisins avaient entendu les cris de douleur et prévenu la police à plusieurs reprises, mais ils arrivaient trop tard, après le départ des voyous.

Enfin, jeudi dernier, les policiers ont réussi à filmer le véhicule des agresseurs et ont suivi Abdallah.

« Il a cassé ma porte, m’a frappé et fouillé dans mes tiroirs pour voler ma recette » a déclaré le vieil homme, bien mal en point.

Des plaies et des ecchymoses multiples sur tout le corps.

Selon son complice, Abdallah « serait incontrôlable ». Une fois il s’est rendu chez sa victime un marteau à la main.

Le verdit est tombé, dorénavant Abdallah est contrôlable : 5 ans de prison et deux ans pour son chauffeur et complice.

Sont-ils en situation régulière ? Si ce n’est pas le cas, expulsion !

Castres (81) – Dimanche matin à 4 h 45, près de la rue Fuziès, un couple rentrait tranquillement chez lui après une soirée agréable entre amis.

Pour aucune raison déterminée, comme ça, pour le plaisir, il a été violemment agressé par deux individus alcoolisés.

L’homme, âgé de 40 ans, a été frappé à plusieurs reprises, avec acharnement, sur la tête, à coups d’un poing renforcé d’un couteau suisse, imitant le coup de poing américain.

Dans un premier temps la victime a été transportée vers l’hôpital de Castres, puis a dû être évacuée sur Toulouse où elle a été placée en coma artificiel.

Elle est actuellement dans un état préoccupant.

L’un des deux agresseurs a été appréhendé avec 2,14 g d’alcool dans le sang.

Le second, arrêté quelques heures plus tard à son domicile.

Tous les deux étaient bien connus des services de police et déjà condamnés à plusieurs reprises.

Nous ignorons leurs origines mais, si c’est le cas, expulsion !

Le 16 mars, à Orléans, une femme âgée de 64 ans a été violemment agressée par trois mineurs âgés de 14 ans.

Ils lui ont volé son sac à main mais elle a chuté et s’est brisée les deux poignets : 45 jours d’ITT.

Identifiés, arrêtés et mis en examen, les mineurs ont été placés dans des foyers hors du département du Loiret.

Nous ignorons les origines mais, si c’est le cas, expulsion !

Paris (75) – À la sortie de la Foire du Trône, boulevard Poniatowski dans le 12e arrondissement, un jeune homme a été poignardé pour lui voler son iPhone et une petite sacoche signée Louis Vuitton.

Son pronostic vital est engagé, il est entre la vie et la mort, un couteau enfoncé dans le haut du crâne et une plaie profonde dans le dos.

Un peu plus tard une agression identique a fait une seconde victime.

La bande de voyous a pris la fuite dans deux voitures.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

Nous ignorons les origines mais, si c’est le cas, expulsion !

Depuis quelques années, la Foire du Trône et ses abords sont le théâtre de nombreuses agressions, cela se sait, les témoignages affluent, mais les forces de l’ordre chargées de la sécurité de nos citoyens sont sans doute occupées ailleurs, chargées de surveiller la tranquillité de certaines personnalités qui, elles, ne risquent aucune agression.

Grenoble (Isère) – Lundi peu après 22 h, alors qu’ils contrôlaient un véhicule sur l’avenue Rhin et Danube, dans le quartier Mistral, deux voitures de police ont été bloquées par de la racaille qui s’est rassemblée pour « caillasser des flics ».

Les deux véhicules de la police ont été dégradés par des jets de projectiles et les policiers ont été obligés de faire usage de leur LBD et de grenades lacrymogènes pour se dégager.

Bien entendu, pas d’arrestation afin de ne pas attiser la colère des « patrons » du quartier et pas de blessés surtout, là il ne s’agit pas de Gilets jaunes !

Rennes (Ille-et-Vilaine) – C’est également lundi et aussi vers 22 h qu’à l’autre bout du pays, en Bretagne, sur le parking d’un immeuble, au 32 rue Pierre Mougne, dans le quartier Châtillons, un jeune homme âgé de 24 ans a été abattu d’une balle de calibre 22 long rifle en pleine poitrine.

Selon les témoignages de voisins, ils étaient plusieurs individus qui ont pris la fuite.

Un club de golf a été découvert à côté du corps de la victime.

L’enquête a été confiée à la SRPJ de Rennes.

*Une semaine après la mort de Pierre Fernandez, un adolescent de 17 ans, habitant chemin de Malpeigné, poignardé sauvagement rue de la Grenade Entrouverte, le 28 avril à la Rocaded’Avignon, six mineurs âgés de 15 à 17 ans et une mère de famille de 33 ans, tous résidents du côté des Olivades, ont été appréhendés par les enquêteurs.

Ils avaient pris part à la bagarre au cours de laquelle Pierre a reçu 21 coups de couteau, portés à l’aide de deux armes blanches différentes.

Tous connus des services de police avec des casiers judiciaires pour des faits de violences et de trafic de stupéfiants.

Il s’agirait d’une dispute entre deux filles qui sont venues pour en parler, accompagnées de plusieurs « copains ».

Pierre avait tenté d’apaiser les protagonistes.

Trois personnes ont été mises en examen pour ce meurtre, deux mineurs et la mère de famille.

L’enquête s’annonce longue et difficile, selon les autorités.

*On ne sait pas pourquoi mais la tuberculose, cette terrible maladie qui avait pratiquement disparu, fait sa réapparition en France et progresse à grande vitesse : en 2017, 1927 cas à Paris et dans l’Île-de-France. 118 de plus qu’en 2016.

Combien de cas comptabilisés en 2018 ? On ne le sait pas encore, mais certainement bien davantage qu’en 2017 et probablement moins qu’en 2019 !

La tuberculose frappe surtout les jeunes de 15 à 25 ans.

Les vaccins c’est très bien, certes, mais une barrière sanitaire aux entrées du pays serait certainement plus efficace. À la condition qu’on n’y rentre pas de tous côtés, sans contrôle !

 

  • Commentaires

    Commentaires