• ads
sdf français

SDF avec femme et enfant : la mairie lui refuse une aide car Français et non clandestin

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
25 juin 2015
1626 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Quand j’écris chaque jour sur la préférence étrangère je ne l’invite pas. Je ne rédige pas des textes sur des informations erronées pour faire le buzz sur internet. La Pravda du monde avait même consacré un article pour dire que j’étais un affreux menteur sur la construction avec de l’argent public de la mosquée de Tulle , malheureusement pour eux les élus d’opposition de Tulles confirmaient ce que les journalistes parisiens ne voulaient pas voir. J’aimerai annoncer des faits totalement faux, les faire sortir de mon imagination fertile, cela signifierait que la France se porte bien. Mais ce serait mentir aux gens, à l’instar de nos médias subventionnés.

La France va mal et nos gouvernants en rajoutent tant qu’ils peuvent. Mais il ne faut surtout pas le dire, tout va très bien Madame la marquise. Ce n’est pas être « populiste », même si je ne prends pas mal un terme assimilé au peuple, que d’affirmer que nos dirigeants pratiquent la préférence étrangère. Notre législateur faisant souvent passer en douce ces lois scélérates, le grand public n’en ayant jamais connaissance. Pour savoir qu’elles existent il faut plonger son nez dans les milliers de nouveaux textes votées chaque année, ou bien posséder une presse qui ne soit pas aux ordres mais qui surtout ferait son métier. Ce qui n’est pas gagné en France.

Nous apprenons par le très bon site Contribuables et associés qu’ « un jeune SDF français est à la rue depuis plusieurs mois avec sa femme et son bébé. Et il n’obtient aucune aide… parce qu’il est français et non clandestin ! »

Vous trouverez sur la vidéo du dessus son témoignage, qui vaut tous les longs écrits ou discours.

Donc un immigré illégalement resté en France, violant ainsi la loi se verrait proposer un logement qu’un français ne pourrait avoir. Comment donc appeler ce type de dispositifs si ce n’est une préférence étrangère ? Je vous laisse seuls juges.

  • Commentaires

    Commentaires