• ads
arabie saoudite syrien

Les 6 pays arabes du Golfe ne veulent pas accueillir leurs frères syriens, la France de Hollande si !

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
5 septembre 2015
808 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Notre société occidentale est bizarre limite schizophrène, elle en serait même risible telle une vaste blague si malheureusement elle n’était vraie. Seulement tout ce qui sera écrit sur cette chronique est d’une totale exactitude. Ainsi, nos élites mondialisées celles qui nous gouvernent et possèdent par conséquent nos tristes vies entre leurs mains, nous imposent ce que personne de sensé n’accepterait au risque de devenir un paria d’un monde exigeant le multiculturalisme et la multiethnicité.

J’ai beaucoup écrit ici sur le fait que personne, je dis bien personne, que l’on vienne de Tombouctou, du fin fond de la Sibérie ou de notre France ne veut être ethniquement minoritaire chez lui. Chaque homme appartenant à une catégorie rejoint les siens c’est comme ça, c’est la nature et notre instinct qui le dicte. Des individualités de différentes races, religions, coutumes peuvent cohabiter, se marier et même avoir des enfants mais pas les masses avec d’autres masses, les peuples avec d’autres peuples, ces mélanges ne se font pas et seraient de toute façon contre nature. Les conséquences étant au mieux des frictions ou une sorte d’évitement, chacun habitant dans son pré carré et au pire des massacres, des génocides. C’est tout l’histoire de l’homme ne sentant pas en sécurité face à la différence de l’autre.

Pourtant sachant cela ou feignant de ne pas le comprendre, nos gouvernants obligent notre peuple deux fois millénaires à oublier ce qui fait France, à rejeter notre culture, notre religion, notre histoire pour s’assimiler à l’autre, aujourd’hui le migrant à qui l’on doit céder notre place. Il est plus cultivé, plus intelligent, plus beau, plus tout. L’immigré lui doit rester tel quel c’est ainsi que nos élites l’aiment. C’est notre décadence, le début de notre fin, de notre civilisation, notre future mort prochaine. Elle est visiblement inéluctable, nos élites l’ont décidé ainsi.

Mais partout ailleurs on a rejeté ces pensées occidentales. Ils ne sont pas dingues, ils ne veulent pas mourir mais vivre. Prenons l’exemple des 6 pays arabes du Golf l’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Oman, Bahreïn et les Émirats arabes unis. Ils interdisent la venue sur leur sol de tout immigré syrien. Donc des pays arabes, de même religion, de globalement mêmes cultures, géographiquement proches et parfois voisins, ne veulent pas d’une immigration de masse chez eux. Ils refusent d’ouvrir les frontières à des gens qui bouleverseraient leur mode de vie et par conséquent l’ensemble de la société. Ces nations arabes à tort ou à raison se protègent d’une invasion programmée, ils savent qu’un accueil de hordes de personne sous-socialisées, sous-éduquées briseraient ce qu’ils ont mis des décennies à bâtir.

C’est ce que nous refusons au nom d’idéaux totalement fous, des idéaux causant notre future perte. Elle est évidente et se fera si nos peuples n’ouvrent pas les yeux. Il est encore temps de supprimer ces gouvernants nous envoyant à l’abattoir. Mais le pouvons-nous ? A l’heure où j’écris ces lignes le pessimisme m’habite.

Source

  • Commentaires

    Commentaires