• ads
850000

Valls protège les Français en annulant 850000€ de crédit destinés à la Police et la Gendarmerie

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
28 novembre 2015
512 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Ces dernières semaines nous avons eu droit aux défilés permanents de tous ces politiciens en mal de popularité dans les sondages. Les Hollande, Valls, Hidalgo et tout ce que Paris compte comme incapable de l’exécutif, tous étaient après les événements au chevet Paris ville meurtrie, évidemment pas auprès des victimes et de leurs familles ce serait trop demandé.

Valls faisait sa petite tournée des plateaux télévisées apportait son soutien aux familles de victimes qui n’en avaient rien à fiche, arborait fièrement devant toutes les caméras son ton martial se prenant pour une sorte de clone de Clémenceau d’opérette. Pour un peu on aurait pu avoir la larme à l’œil. Bien entendu comme tous nos politiciens, il condamnait les attentats sans parler de la cause, ne voulant surtout pas amalgamer nos chances pour la France. Il annonçait une série de mesures pour que « plus jamais ça ».

Bref tout un remue-ménage pour faire oublier aux Français qu’il a annulé 850000€ de crédit destinés à la Police nationale et la Gendarmerie.

850000 d’€ c’est une somme. Elle aurait pu permettre de continuer les filatures les assassins du Bataclan. De l’argent qui manquait pour assurer la sécurité des 130 personnes tuées par ces jeunes amalgamés.

A quoi ont donc servis ces 850000€ ? Peut-être à acheter les milliers de mètres carrés de logement pour que Paris ait un tiers de HLM pour loger son électorat d’assistés ou alors pour subventionner des associations dont les seuls buts sont de faire la fête ou d’empêcher la police d’expulser les étrangers en situations irrégulières.

Je ne sais pas, dans tous les cas ils manquaient à la Police pour que celle-ci soit efficace pour la protection des Français. Comme ils manquaient aussi les coupes budgétaires de nos forces de l’ordre par le ministère de l’intérieur, mais cela est une autre histoire.

Dans tous les cas, M. Valls par ses décisions stupides a comme nos gouvernants du sang de tous ces gens sur les mains, pourtant il arrive grâce à son agitation à le faire oublier des français. Cela s’appelle la communication politique.

Source LegiFrance

  • Commentaires

    Commentaires