• ads
najat ribery

Najat Belkhacem recasée à la tête des éditions Fayard pour diriger une collection sur le progressisme. Et puis quoi encore ?

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
17 janvier 2018
135 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

ILLUSTRATION VENANT DU SITE ERADIQUONS LE POLITIQUEMENT CORRECT

J’écrivais tout à l’heure sur l’inversion totale des valeurs que connaît la France, en réalité j’écris sur ce phénomène depuis des lustres, mais aujourd’hui encore le sujet est retombé sur la table.

Et oui quand on apprend qu’une célèbre maison d’édition telle que Fayard recrute Najat Belkhacem on ne peut qu’être choqué n’est-il pas ? On ne parle pas de n’importe quoi mais de Fayard deux fois centenaires c’est pas rien.

Pourtant l’époque actuelle veut que Mme Belkhacem dirige une collection sur le progressisme mais de quoi parlons-nous ? D’un ministre qui a fait plonger, avec ses prédécesseurs évidemment je suis pas aveugle et de mauvaise foi, l’instruction de nos chères têtes blondes au fond du fond du 36ème sous-sol. D’une personnalité politique qui à vrai-dire n’a jamais travaillé ailleurs qu’au parti socialiste auprès de Royal ou Hollande.

C’est ça l’inversion des valeurs des incapables à la tête de grandes entreprises, et des gens brillants sur le carreau, c’est à n’y plus rien comprendre.

VISITEZ LE SITE ERADIQUONS LE POLITIQUEMENT CORRECT

CLIQUEZ SUR L’IMAGE

najat ribery

  • Commentaires

    Commentaires